Cigarette et substituts nicotiniques

Accompagner les patients dans l'arrêt du tabac : une mission de santé publique pour les chirurgiens-dentistes

05/10/2016

Les chirurgiens-dentistes incités à prescrire des substituts nicotiniques pour aider à l'arrêt du tabac

Santé publique

Arrêter la cigarette pendant 30 jours… au moins ! Tel est le défi lancé aux fumeurs par Santé Publique France pendant le mois de novembre.

Cette opération est inspirée de l’expérience anglaise « Stopover » qui a permis d’augmenter de 50% le nombre des tentatives d’arrêt et de multiplier par 5 les chances de rester non fumeur après un mois de sevrage. Une campagne de communication inédite (télévision, radio, affichage, Internet) sera lancée dès le jeudi 6 octobre par la ministre de la Santé Marisol Touraine, pour inciter le maximum de fumeurs à arrêter de fumer. Des actions de proximité seront pilotées dans les régions par les ARS.
Les professionnels de santé sont particulièrement sollicités pour relayer ce « défi collectif ». Ainsi, les chirurgiens-dentistes, qui peuvent prescrire des substituts nicotiniques depuis janvier dernier, ont reçu en septembre un courrier de Santé Publique France leur présentant la campagne et le nouvel espace dédié aux professionnels de santé du site tabac-info-service. Cet espace leur offre des outils de sensibilisation pour leurs patients. Un identifiant communiqué dans le courrier leur permet via moncoupon.fr de commander des flyers « Moi(s) sans tabac » et deux affiches avec les messages suivants « Ici on soutient tous ceux qui ont arrêté de fumer », et « En novembre, on arrête ensemble » .

Anne-Chantal de Divonne

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous

(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...