(Publicité)
 
La teinture mère de Phytolacca Decandra en bain de bouche pour traiter l'infection

La teinture mère de Phytolacca Decandra en bain de bouche pour traiter l'infection.

15/06/2017

L'apport de la phytothérapie
en soins bucco-dentaires

Bain de bouche contre l'infection

La phytothérapie est une branche de la médecine allopathique conventionnelle. La thérapeutique par les plantes au travers de leurs principes actifs peut accompagner et renforcer votre médication habituelle. À l’image des soins dispensés à cette patiente, venue consulter pour un vilain abcès dentaire…

Cas clinique

Une patiente d’une cinquantaine d’années vient consulter pour un abcès dentaire. Elle a constaté « une boule » sur sa gencive en regard d’une molaire en bas à droite qui l’inquiète. Son dernier rendez-vous chez le chirurgien-dentiste date de plus de 2 ans. Lors de l’examen clinique, le praticien diagnostique une boursouflure effectivement anormale. La gencive en regard de la molaire est dans un état inflammatoire. C’est douloureux.
L’examen radiographique conforte une lésion péri-apicale en phase aiguë. Un accompagnement par une prescription médicamenteuse est à instaurer. Concernant le bain de bouche, une solution phytothérapique est envisageable en complément du traitement local, laquelle est présentée ci-après.

Phytolacca decandra : principes actifs

Phytolacca decandra désigne une plante phytolaque, appelée aussi « épinards des Indes », très vivace et qui appartient à la famille des phytolaccacées. Ses principes actifs sont nombreux.

Parmi ses constituants, figurent en particulier :
• des lectines, protéines qui se fixent de façon réversible sur les récepteurs osidiques des membranes cellulaires ;
• des saponosides triterpéniques ;
• des pigments rouges.

Avec ce tropisme buccal, face à une infection, Phytolacca decandra est particulièrement indiquée, dans le domaine bucco-dentaire et stomatologique, en cas d’infection ainsi qu’en cas d’infection de la sphère ORL.

Indications dentaires

Phytolacca decandra est une plante indiquée en utilisation externe comme bain de bouche.

Elle a deux rôles : anti-infectieux et anti-inflammatoire. En outre, son indication peut aussi bien concerner l’enfant, lors de poussées dentaires avec infection et douleurs, que l’adulte. Ce remède peut donc être utilisé quel que soit l’âge du patient.

Il est montré cliniquement qu’un bain de bouche à base de chlorhexidine a sa place en traitement curatif de 5 jours. Au-delà, la flore bactérienne est modifiée. Son action est limitée et ciblée. Dans ce cadre initial des 5 jours, il est efficace. Au-delà, le chirurgien-dentiste devra trouve une solution de relais avec un bain de bouche phytothérapique adapté à la situation.

Celui à base de teinture mère de Phytolacca decandra est celui qui convient dans un cadre infectieux et douloureux. Grâce à cette plante adaptogène, un rôle de stimulation des défenses immunitaires est associé à un rôle anti-inflammatoire. Le praticien trouve là un produit efficace sans effets secondaires qui répond à la demande croissante de phytothérapie efficiente.

Formes galéniques et posologie

La forme galénique adéquate est celle de la teinture mère. En général, dans la confection d’un bain de bouche à base de Phytolacca decandra, on associe une seconde plante, une seconde teinture mère, par exemple l’Echinacea, qui présente l’avantage de lui adjoindre un rôle stimulant des défenses immunitaires, particulièrement recherché en cas d’infection.

En usage externe, il va s’agir d’utiliser Phytolacca couplée à Echinacea sous forme de bain de bouche, en vue de pratiquer des gargarismes. L’ordonnance sera rédigée comme suit :
Préparation magistrale de bain de bouche :
• Echinacea angustifolia 4 CH en teinture mère aa ;
• Phytolacca decandra 4 CH en teinture mère aa ;
• flacon de 125 mL.
Déposer une cuillère à café dans un demi-verre d’eau tiède de la préparation magistrale et faire un bain de bouche matin, midi et soir pendant 15 jours.

L’avantage de ce bain de bouche est la double action apportée par chacune des plantes. La phytothérapie est l’alliée de l’allopathie conventionnelle et sert là de relais dans la continuité de la pratique de prescription pour le chirurgien-dentiste.

En résumé

Le médicament phytothérapique Phytolacca decandra en bain de bouche anti-infectieux et anti-inflammatoire s’utilise en association avec une autre teinture mère comme l’Echinacea angustifolia. Le pharmacien peut réaliser la préparation magistrale.

Florine Boukhobza

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous


(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...