(Publicité)
 
Agnès Buzyn

ministre de la Santé

06/09/2017

Agnès Buzyn : "une vraie politique de prévention"

Rentrée gouvernementale

En conseil des ministres, le 30 août dernier, la ministre de la Santé a annoncé vouloir « relancer une vraie politique de prévention ». Dans quel cadre et selon quelles modalités ? Explications.

Devant ses consœurs et confrères ministres, puis deux jours plus tard devant les médecins réunis à La Baule à l’occasion de la conférence nationale des URPS, Agnès Buzyn a tracé les grandes lignes de cette politique qui passe par « l’implication des professionnels de santé dans le cadre des accords conventionnels ». Elle a expliqué vouloir renforcer les rémunérations incitatives, sur des objectifs de santé publique, voire via d’autres méthodes. « La priorité ne doit plus être la revalorisation de l’acte. Il faut faire évoluer les modes de rémunération en y introduisant certaines notions sur la qualité, la prévention ou la pertinence des soins ». Agnès Buzyn a aussi évoqué des dispositifs qui favoriseront l’accompagnement de malades chroniques, les actions de vaccination, le dépistage, et l’attention particulière pour les publics précaires et les enfants. En complément, les outils de formation et d’information des professionnels de santé sont appelés à évoluer. Les étudiants en santé seront également mis à contribution. Dans le cadre du service sanitaire des étudiants en santé, ils effectueront des actions de prévention dans des milieux comme l’école et l’entreprise. Les premiers stages ainsi organisés devraient avoir lieu dès le 1er mars 2018.

Mais la prévention et la promotion de la santé doivent être plus diffuses. Pour la ministre, elle doit « devenir la préoccupation de toutes les politiques publiques et devenir une part intégrante de la culture et des objectifs de nombreux services publics, des collectivités locales, des entreprises, ainsi que d’autres acteurs de la société civile ». Un comité interministériel pour la santé sera réuni par le Premier ministre dans le courant du mois de novembre.

Anne-Chantal de Divonne

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous


(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...