(Publicité)
 
Diplômes

08/01/2018

Numerus clausus

Un numerus clausus stable pour l’année 2017-2018

Le numerus clausus pour les études en dentaire reste stable cette année. L’arrêté paru au Journal Officiel du 29 décembre fixe à 1203 le nombre d’étudiants en première année commune aux études de santé qui seront autorisés à poursuivre leurs études en odontologie à la suite des épreuves terminales de l’année universitaire 2017/2018.

L’an dernier, le numerus clausus initialement fixé à 1199 places avait bénéficié de 4 places supplémentaires par un arrêté publié le 12 mars. Ce numerus clausus intègre 40 admissions directes en seconde année dans le cadre de «l’expérimentation de modalités particulières d’admission ». Les places non pourvues par le jury sont reportées « au bénéfice de la voie ouverte à l’issue de la première année commune aux études de santé », précise l’arrêté.

En plus de ce numerus clausus, plusieurs autres arrêtés fixent à 16 le nombre d’étudiants qui pourront bénéficier du droit de remords, à 71 ceux qui pourront être admis par les filières passerelles en 2e ou 3e année et à 13 au titre du nombre complémentaire. Le numerus clausus est fixé à 8205 étudiants pour les médecins (+ 1%), à 3124 pour les pharmaciens et à 991 pour les sages-femmes.

Anne-Chantal de Divonne

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous


(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...