(Publicité)
 
Reportage Cidae

09/02/2018

Reportage pour Clinic

En direct du CIDAE

Une même passion, la dentisterie adhésive et esthétique : 1200 participants de 14 pays se sont réunis à Bruxelles en décembre 2017 pour la 5e édition de la Conférence internationale de dentisterie adhésive et esthétique (CIDAE).
Elsa Dreyfus-Schmidt et Charlotte Ritter sont allées à la rencontre des conférenciers.

Alternance de didactisme et de pédagogie, les présentations de la CIDAE, avec leur dimension spectaculaire, incarnent ce juste équilibre entre la formation et la passion du métier avec, toujours, le souci de l’excellence. Au programme de cette édition, les participants ont pu découvrir de nombreuses innovations, et écouter des ténors de la dentisterie des quatre coins du monde, dans une ambiance confraternelle et chaleureuse.


Jeu cas clinique. La problé­matique de l’érosion - Jean-Pierre Attal

Un patient de 35 ans, en bonne santé générale, présente des édentements unitaires anciens non compensés de 36 et 46, et une bonne santé parodontale et articulaire. Les contacts occlusaux sont nombreux, symétriques et bien équilibrés en intensité. Les bords libres et les faces palatines des incisives maxillaires sont usés sévèrement. Les faces occlusales des dents cuspides sont intactes. Le patient souffre de reflux gastro-œsophagien (RGO). Il consulte car il est inquiet de la « diminution de ses dents de devant ». Il souhaite retrouver des incisives de taille normale et plus blanches[…]

Rencontre entre technique et clinique - Hélène et Didier Crescenzo 

La dentisterie moderne leur a ouvert une nouvelle réflexion au travers de la notion de « gradient thérapeutique » qui favorise la conservation tissulaire. Ils ont eu l’idée de proposer un « gradient des réalisations prothétiques », du chips au bridge complet, selon le même esprit. Leurs approche, analyse et étude reposent sur ce principe. Ils sont depuis 5 ans les concepteurs et formateurs d’un système de pré-visualisation esthétique digitalisée, le VEP (Virtual Esthetic Project). Tous leurs travaux passent par une étude de wax-up suivi du mock-up en clinique. Ils ont développé des techniques pour travailler à distance, améliorer la précision en méthode traditionnelle avec la technique CPC.

Ils ont développé leurs connaissances cliniques, ce qui les a amené à comprendre les limites des matériaux dans leur contexte clinique..

La dentisterie interdisciplinaire avec l'orthodontie comme partenaire clé de l'équipeDr Sousa Dias

Les deux premiers cas présentés sont des situations de doléances esthétiques « simples » : la volonté de fermer des diastèmes et celle de résoudre un encombrement mandibulaire. Ces objectifs esthétiques sont résolus après quelques mois de traitement orthodontique. Les cas suivants ont permis, grâce à l'approche orthodontique, de modifier le plan de traitement initialement envisagé par l’omnipraticien afin d'éviter des prises en charges plus invasives et complexes.

Critères de sélection des céramiques de restauration
Chef du département de prothèse et de biomatériaux de l’université de Genève, le Dr Irena Sailer a signé plus de 80 publications internationales. Elle s’intéresse aux sujets actuels de prothèses (implanto-portées et dento-portées) les plus importants, sous forme de recherches in vitro, de revues systématiques de la littérature scientifique et de bêta-analyses.

Sa présentation aborde l’évolution des techniques de CAD-CAM et l’état actuel des recherches très prometteuses de mock-up virtuel dynamique. Elle présente ensuite un arbre décisionnel résumant le choix de familles de céramiques en fonction de l’indication dento-portée ou implanto-portée. Depuis 1973, date de la thèse sur l’empreinte optique du chercheur François Duret, cette pratique ne cesse de se développer et de s’améliorer, en parallèle avec toute la chaîne de planification virtuelle et de CFAO. Aujourd’hui, les dentistes sont dans l’obligation de prendre en compte les évolutions technologiques qui impactent le diagnostic, la planification, et la communication avec le patient.

Le challenge de l’incisive centrale maxillaire : composite ou céramique ? - Dr Tapia 

Il présente la problématique de la restauration unitaire de l’incisive centrale maxillaire. Le défi est grand car la restauration doit s’intégrer parfaitement dans le sourire du patient. Il peut sembler parfois plus simple de restaurer les deux incisives centrales pour obtenir une meilleure intégration esthétique, alors que l’une est parfaitement saine, mais cette option est beaucoup trop invasive. La dentisterie actuelle a une grande priorité : la préservation tissulaire. Il faut être conservateur, ne jamais sacrifier les tissus en raison de vos limites techniques. Il faut se former et apprendre… ou adresser le patient vers un confrère qui a l’expérience suffisante.

Les fêlures dentaires coronaires - David Gerdolle
Après une introduction pleine d’humour des deux compères, le sujet des fêlures est lancé dans la bonne humeur. David Gerdolle  présente le cas d’un patient ayant consulté il y a quelques années pour des douleurs à la mastication sur une dent présentant un amalgame important, qui a été déposé pour être remplacé par une pièce collée. Après une période relativement courte, la dent a nécrosé. Un traitement endodontique a été réalisé après observation d’une fêlure radiculaire et une restauration occlusale au composite renforcé a été pratiquée. La destruction osseuse autour des racines a beaucoup augmenté et la dent a été extraite. La présentation de cet échec est l’occasion d’analyser les facteurs à observer pour l’éviter autant que possible, en favorisant un diagnostic précoce grâce à des outils adaptés et la mise en place de stratégies et protocoles thérapeutiques.

Lire tout le reportage...

Elsa Dreyfus-Schmidt et Charlotte Ritter

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous


(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...