(Publicité)
 
Frais dentaires

14/09/2018

Reste à charge

Un reste à charge pour les ménages de 223 euros en moyenne

La part du reste à charge des ménages dans la consommation en soins et biens médicaux ne cesse de diminuer, montre l’édition 2018 du Panorama sur les dépenses de santé, publié par la Drees.

La part du reste à charge des ménages dans la consommation en soins et biens médicaux est passé de 9,4 % à 7,5 % en 2017, s’établissant à 14,9 milliards d’euros, soit 223 euros par habitant. Cette diminution résulte notamment d’une forte progression de l’effectif des personnes en ALD qui sont exonérées du ticket modérateur. En rapprochant les dépenses de santé du revenu disponible brut, le reste à charge apparaît en baisse depuis 2008 et s’établit à 1,1 % du revenu.
C’est la Sécurité sociale qui demeure l’acteur majeur du financement des dépenses de santé. Elle voit sa part dans la prise en charge progresser pour atteindre 77,8 % de la dépense en 2017 (contre 77,5 % en 2016), soit 155,1 milliards d’euros. Depuis son point bas en 2011, cette part progresse de 0,3 point par an en moyenne. À l’inverse, la part des complémentaires a diminué de 0,2 point en 2017 pour revenir à 13,2 %, soit 26,3 milliards. Les prestations des complémentaires sont restées stables en 2017.

Anne-Chantal de Divonne

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous

(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...