Jugement_dentexia

25/09/2018

Affaire DENTEXIA

Pascal Steichen a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Le fondateur des centres Dentexia, mis en liquidation en mars 2016, est soupçonné de pratiques commerciales trompeuses, de fraude fiscale et escroquerie en bande organisée…

Une enquête judiciaire ouverte à Paris en juillet 2016 après les plaintes de patients mal soignés ou abandonnés en cours de traitement a franchi jeudi dernier une étape importante avec la mise en examen et le placement en détention provisoire de Pascal Steichen. Les juges soupçonnent le fondateur de Dentexia de « pratique commerciale trompeuse », « tromperie aggravée », « blanchiment en bande organisée », « banqueroute », « abus de confiance », « abus de biens sociaux », « fraude fiscale » et « escroquerie en bande organisée ». Sont aussi mis en examen et placés sous contrôle judiciaires, son épouse pour « recel d’escroquerie en bande organisée », et le trésorier de l’association pour « tromperie aggravée », « pratique commerciale trompeuse », « blanchiment en bande organisée », « fraude fiscale », « escroquerie en bande organisée » et « complicité de banqueroute ».

Aujourd’hui, 1 553 plaintes d’anciens patients des centres de Dentexia de Paris, Lyon et Chalon-sur-Saône sont enregistrées. Le dossier est instruit par des magistrats du pôle Santé publique à Paris et des juges de la juridiction interrégionale spécialisée de Paris, compétente en matière de criminalité organisée. L’enquête porte à la fois sur les conditions dans lesquelles le modèle économique des centres s’est effondré et sur les défauts dans les soins.

4 chirurgiens-dentistes devant la chambre disciplinaire de Dijon

Parallèlement à ce volet pénal visant le fondateur de Dentexia, 4 chirurgiens-dentistes ayant exercé dans le centre Dentexia de Chalon-sur Saône étaient convoqués en audience le 17 septembre à la chambre disciplinaire de Dijon. Le conseil de l’Ordre de Saône-et-Loire reproche à ces praticiens des atteintes à la santé des patients et à la déontologie. La décision sera rendue dans les jours qui viennent. Seule une praticienne s’est rendue à l’audience. Les 3 autres chirurgiens-dentistes étrangers seraient rentrés dans leur pays.

Anne-Chantal de Divonne

Les dernières réactions

  • 25/09/2018 à 18:17
    albert
    alerter
    pourquoi aucun média ne dit rien sur MST et Buzyn qui ont enterré un rapport sur les centres de santé dentaire et n'ont pris aucune décision pour essayer d'éviter de nouveaux dentexia?
    aujourd'hui les nouveaux centres associatifs commerciaux ont gommé quelques travers de dentexia, mais le montage des sociétés d'aide est devenu un véritable labyrinthe pour certains.
    et pourquoi également aucun média n'a dit un mot du scandale idental impactant 400000 personnes en espagne ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous


Les résultats du jeu concours
organisé par la revue Clinic
pour gagner 3 brosses à dents
ORAL-B GENIUS X

Clinic concours oral b résultats pallatin
Découvrez les 3 gagnants !


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...