diplomes

20/12/2018

Praticien diplômé hors UE

Un exercice sécurisé jusqu’en 2020

Les députés ont adopté à l’unanimité en première lecture la proposition de loi visant à prolonger jusqu’en 2020 le dispositif transitoire permettant à plusieurs milliers de praticiens à diplôme hors de l’UE (Padhue) de continuer à exercer dans les établissements de santé.

Il devrait être adopté au Sénat et promulgué avant la fin de l’année pour sécuriser la situation de quelque 5 000 praticiens qui, sinon, ne pourraient plus exercer en 2019.

La DGOS a prévenu qu’une solution pérenne serait intégrée dans la loi de santé déposée au 1er trimestre. Sans dévoiler les mesures qui seront prises, Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, a indiqué devant les députés que la « priorité sera de sécuriser le processus de vérification des compétences acquises et d’améliorer les conditions d’intégration des Padhue au système de santé français ».

Anne-Chantal de Divonne

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous

(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...