Anatomie dentaire

21/01/2019

Interview de Sabine Joniot

Parution du Guide Clinique Anatomie dentaire

Afin d’apporter aux chirurgiens-dentistes et aux stomatologistes les données anatomiques essentielles à leur exercice, 5 auteurs de la faculté de Toulouse se sont réunis pour réfléchir et rédiger un guide d’anatomie dentaire. Rencontre avec le docteur Sabine Joniot

Vous venez de faire paraître un livre sur l’anatomie dentaire  : trouvez-vous donc que le sujet est peu ou mal connu de vos confrères ?

Sabine Joniot  : L’anatomie dentaire représente la base des connaissances nécessaires à un chirurgien-dentiste. Elle est indispensable aux étudiants et permet aux confrères de garder en mémoire, outre l’anatomie descriptive de chaque groupe de dents permanentes, l’agencement intra et inter arcade et de déboucher ainsi sur l’occlusion dentaire statique et dynamique.
Par la dernière partie plus consacrée à l’esthétique, ce sujet de l’anatomie dentaire peut ouvrir des perspectives sur les restaurations prothétiques et pour rester dans l’actualité, le « digital smile design ».

À qui destinez-vous le livre et avec quel objectif ?

SJ  : Ce livre, grâce aux descriptions qu’il contient, mais aussi à l’iconographie réalisée à partir de dents naturelles, s’adresse aussi bien aux étudiants en chirurgie dentaire qu’aux praticiens souhaitant un rappel des bases fondamentales et à tous les corps de métiers satellites de l’odontologie : prothésistes dentaires, assistantes…
Ce guide peut par ailleurs représenter une aide pour les médecins qui travaillent dans le milieu de l’expertise médico-légale et de l’identification. Il peut également trouver une utilité certaine dans les services d’urgences lorsque les médecins accueillent des patients présentant des traumatismes faciaux afin d’établir plus facilement les certificats médicaux de constatation des lésions.

Au-delà de la seule physiologie, vous abordez les questions de l’esthétique et d’expression de la personnalité  : vous défendez une «  approche maximaliste  » de l’anatomie dentaire ?

SJ : Oui, bien sûr, comme il est écrit dans l’introduction de l’ouvrage : comment concevoir l’être humain sans cavité orale ? et comment concevoir la cavité orale sans les dents ?

Propos recueillis par Emmanuelle Lionnet

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous

(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...