Redonner leur identité aux victimes

23/06/2010

Redonner leur identité aux victimes

Installé depuis 33 ans dans un cabinet d’omnipratique à Verrières-le-Buisson (91), Dominique Berger, qui est aussi expert à l’Institut médico-légal de Paris, a participé à la mission d’identification des 32 victimes françaises du tremblement de terre en Haïti. Cinq ans auparavant, il était en Thaïlande pour le tsunami. Deux missions vécues très différemment. "En Thailande, à Phuket, c’était l’horreur mais nous avions la chance de loger à l’hôtel dans une chambre avec douche et de sortir pour nous détendre, d’aller au restaurant... Quinze jours en Haïti ont été beaucoup plus durs que trois semaines en Thaïlande ! Nous n’avions rien qu’une ration de combat chaque jour, de l’eau et une tente à côté de 900 personnes qui vivaient comme nous dans le jardin de l’ambassade en ruine. L’insécurité régnait, le sol continuait de trembler, des coups de feu retentissaient dans la nuit. On nous avait doté de gilets pare-balles ! Le contexte à la fois dramatique et dangereux a rendu notre tâche éprouvante... "

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous


Les résultats du jeu concours
organisé par la revue Clinic
pour gagner 3 brosses à dents
ORAL-B GENIUS X

Clinic concours oral b résultats pallatin
Découvrez les 3 gagnants !


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...