Diagnostiquer les cancers de la cavité buccale

16/03/2011

Diagnostiquer les cancers de la cavité buccale

Chaque année, en France, plus de 7 500 nouveaux cas de cancers de la cavité buccale et environ 1 875 décès sont recensés. La cause principale est une détection précoce insuffisante puisque 70 % de ces cancers sont diagnostiqués à un stade avancé (T3 ou T4 selon la classification internationale TNM). Ces diagnostics tardifs induisent des prises en charge mutilantes et coûteuses.

La détection précoce des cancers de la cavité buccale est ainsi devenue un des axes prioritaires du plan ministériel de prévention bucco-dentaire depuis 2007. Les quatre axes, définis et développées par L’Institut National du Cancer (INCa) ont notamment pour objectif de sensibiliser les chirurgiens-dentistes à la détection des signes précoces ainsi que d’informer le grand public. En effet, les chirurgiens-dentistes sont parmi les professionnels de santé les plus à même de détecter ces lésions pré-cancéreuses (ils examinent 500 000 patients chaque jour) et de participer à leur prévention.

Formez-vous au diagnostic des cancers de la cavité buccale grâce à l’ouvrage de Daniel Perrin Cancers de la cavité buccale

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous

(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...