Les matériaux de l'interface dento-prothétique

26/05/2011

Les matériaux de l'interface dento-prothétique

L'interview du mois


Question 1 : Bien que le collage et le scellement soient au cœur de l’odontologie, notamment prothétique, votre ouvrage est la première synthèse en français jamais publiée dans ce domaine. Comment expliquer une telle lacune ?


Véronique Dupuis : Justement, nous ne l'expliquons pas ! Ce sujet essentiel n'a jamais fait l'objet d'un ouvrage …c’est pourquoi il nous semblait essentiel de combler un vide .

Jacques Margerit : En effet, si quelques articles ont bien été publiés dans les revues spécialisées, il nous a semblé absolument nécessaire de traiter le scellement et le collage dans un ouvrage de fond. Depuis le « début » du collage, de nombreux produits sont apparus et peu ont « résisté » à la clinique. Or, le recul clinique est un aspect fondamental dans l'analyse d'un matériau. Dans quelques années, le sujet sera sûrement encore d'actualité, même si certains passages seront à réécrire.


Question 2 : Vous soulignez en introduction les profondes évolutions de ces dernières années dans le domaine du scellement et du collage. Parmi celles-ci, lesquelles sont particulièrement remarquables ?


VD : Le collage a naturellement révolutionné l'ensemble des techniques prothétiques : ainsi par exemple, les facettes céramiques n'ont pu être proposées que grâce à ces nouveaux matériaux. Matériaux qui sont d'ailleurs remarquables de précision et de finesse.


Question 3 : L’ouvrage séduit par son souci de synthèse associé à une réelle exhaustivité de l’information. Quel public souhaitez-vous prioritairement toucher ?


VD : Bien sûr, en premier lieu, les chirurgiens dentistes, mais également les assistantes dentaires et les aides dentaires. Les étudiants peuvent également trouver dans ce livre des réponses à leurs questions.
Nous avons adossé notre discours clinique sur des évidences fondamentales. Ceci permet au lecteur de pouvoir se faire une opinion personnelle et de bien comprendre sur quel mécanisme nous appuyons nos conseils et protocoles d'utilisation.

JM : Ce livre est publié dans la collection « Guide clinique » : les sujets traités se veulent essentiellement destinés aux cliniciens. Volontairement, nous avons évité de traiter trop de notions fondamentales. Les notions de biomatériaux développées servent essentiellement à expliquer le déroulement clinique.


Question 4 : Récemment disparu, Michel Degrange avait été de toutes les avancées dans le domaine des biomatériaux, de l’adhésion et des colles. Dans quelle mesure ce livre lui est-il redevable ?


VD : Oui, nous regrettons beaucoup que le Pr Michel Degrange n'ai pas écrit ce livre lui-même, quoique, ce faisant il nous aurait privé d'un grand plaisir.

Effectivement nous lui sommes tous redevable de ces techniques car il a été le premier à expliquer et à « décortiquer » les mécanismes des matériaux adhésifs, à les diffuser auprès des chirurgiens dentistes : ses nombreux cours et formations ont permis au x praticiens de comprendre les mécanismes de collage toujours un peu difficile à appréhender. Ce livre lui ai naturellement dédié.

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous


Les résultats du jeu concours
organisé par la revue Clinic
pour gagner 3 brosses à dents
ORAL-B GENIUS X

Clinic concours oral b résultats pallatin
Découvrez les 3 gagnants !


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...