Clinic n° 05 du 01/05/2014

Odontologie conservatrice

Antoine JOLY*   Brigitte GROSGOGEAT**   Sophie DOMÉJEAN***  


*Docteur en chirurgie dentaire
Omnipratique libérale
Limoges
**PU-PH
Laboratoire des multimatériaux et interfaces
UMR CNRS 5615 - UFR d’Odontologie
Université Lyon 1
Service de consultations et de traitements dentaires
Hospices Civils de Lyon
***PU-PH
CHU Clermont-Ferrand, hôpital Estaing
Service d’odontologie,
63003 Clermont-Ferrand
Université Clermont 1
UFR d’Odontologie
Centre de Recherche en Odontologie clinique EA 4847
2, rue de Braga
63100 Clermont-Ferrand

L’excavation partielle (EP) est un principe de curetage dentinaire a minima qui permet d’éviter les effractions pulpaires dans le cas de lésions carieuses profondes : une couche de tissu que le praticien sait touchée par le processus carieux est laissée au niveau de la paroi pulpaire de la lésion. Bien que peu utilisée en pratique quotidienne, la technique d’excavation dentinaire partielle a été largement étudiée et de nombreuses preuves scientifiques confirment son intérêt.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...