Journal de Parodontologie & d’Implantation Orale n° 02 du 01/05/2010

Article

Pierpaolo CORTELLINI  

Académie toscane de recherche en odontostomatologie, Florence, Italie ERGOPERIO, Berne, Suisse

Résumé

Nous avons aujourd’hui des preuves que la régénération parodontale est une technique efficace et prévisible pour traiter des défauts intra-osseux isolés et multiples. Les méta-analyses issues de revues systématiques indiquent un avantage supplémentaire en termes de gain d’attache clinique lorsque l’on associe du DFDBA, des membranes et des amélogénines à un lambeau-curetage (à ciel ouvert). Par ailleurs, il existe une grande variabilité de résultats entre les différentes études et au sein de la population expérimentale de chaque étude. Cette variabilité s’explique, au moins en partie, par les différentes caractéristiques liées aux patients et au défaut. Les facteurs liés au patient sont les habitudes tabagiques, l’observation des mesures d’hygiène à domicile et l’inflammation résiduelle après le traitement étiologique. Les facteurs liés au défaut comprennent la profondeur du défaut et l’angle radiographique, le nombre de parois osseuses résiduelles, la profondeur de poche et le degré d’hypermobilité. De plus, les variables liées à la chirurgie, telles que le savoir-faire chirurgical, l’expérience clinique et les connaissances, ainsi que l’utilisation de différents matériaux de régénération ont une grande influence sur les résultats cliniques. Cet article présente une stratégie visant à optimiser les résultats cliniques de la régénération parodontale. Le tracé chirurgical du lambeau, l’utilisation de différents matériaux de régénération et la réalisation de sutures passives appropriées sont analysés, ainsi que les bases scientifiques.

Summary

Evidence indicate that periodontal regeneration is an efficacious and predictable procedure for the treatment of isolated and multiple intrabony defects. Meta-analyses from systematic reviews indicate an added benefit in terms of clinical attachment level gain when DFDBA, barrier membranes and amelogenins are applied in addition to open flap debridement. On the other hand, a consistent amount of variability of the outcomes is evident among different studies and within the experimental population of each study. This variability is explained, at least in part, with different patient and defect characteristics. Patient related factors are smoking habit, compliance with home oral hygiene and residual inflammation after cause related therapy. Defect associated factors include defect depth and radiographic angle, number of residual bony walls, pocket depth, and the degree of hypermobility. In addition, surgical-related variables, such as surgical skill, clinical experience and knowledge, and application of the different regenerative materials have a great impact on clinical outcomes. This paper presents a strategy to optimise the clinical outcomes of periodontal regeneration. The surgical design of the flap, the use of the different regenerative materials, and the application of appropriate passive sutures are discussed along with the scientific foundations.

Key words

Periodontal regeneration, intrabony defects, periodontal diseases, periodontal therapy

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

Articles de la même rubrique d'un même numéro

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...