Journal de Parodontologie & d’Implantation Orale n° 03 du 01/09/2010

Article

Adam SECK-DIALLO*   Abdoulaye DIOUF**   Henri-Michel BENOIST***   Omar DIOP****   Moustapha SARR*****   Malick SEMBÈNE******   Papa Demba DIALLO*******  


*Maître-assistante
**Assistant
***Maître de conférences agrégé
****Moniteur
*****Professeur Service de cardiologie, Hôpital Aristide Le Dantec
******Professeur
*******Professeur
********Service de parodontologie, Département d’odontologie, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal

Résumé

Longtemps considérées comme des maladies des pays industrialisées, les affections cardio-vasculaires sont en augmentation dans les pays en développement. Aujourd’hui, il est bien admis que les cardiopathies occupent une place importante dans la morbi-mortalité de la population africaine. L’objectif est de rechercher une association entre la maladie parodontale et les affections cardio-vasculaires. Cette étude cas/témoins a été réalisée dans le Service d’odontologie de l’hôpital Aristide-Le-Dantec auprès de 169 sujets (90 cas et 79 témoins). Les variables de l’étude étaient formées par les données socio-économiques (âge, sexe, niveau d’instruction, catégorie socioprofessionnelle), l’état parodontal (indice de plaque, indice gingival, profondeur de poche et perte d’attache clinique). Toutes ces données ont été analysées par la méthode de la régression logistique. Malgré des indices de plaque moyens identiques, l’inflammation gingivale et les profondeurs de poche étaient plus importantes chez les malades : indice gingival = 1,4 ± 0,1 contre 0,58 ± 0,2 chez les témoins ; profondeur de poche = 1,7 ± 0,16 mm (cas) contre 1,1 ± 0,2 mm (témoins), p 

Summary

For a long time, cardiovascular disorders have been considered to be diseases of industrialised countries. Now, they are increasing in developing countries. Also, it is widely admitted that heart diseases make a major contribution to the morbidity and mortality of African populations. The objective of this study is to investigate the existence of an association between periodontal and cardiac pathologies. This controlled case study was carried out in the Department of Odontology of the Aristide-Le-Dantec hospital among 169 subjects (90 cardiac cases and 79 control subjects). The variables investigated were : socio-economic data (age, sex, level of education, socio-professional category), periodontal status (plaque index, gingival index, probing depth, clinical attachment loss). All data were subjected to regression analysis. In spite of identical mean plaque indices, there was more gingival inflammation and deeper probing depths in the cardiac cases : gingival index = 1.4 ± 0.1 versus 0.58 ± 0.2 (control subjects); probing depth = 1.7 ± 0.16 mm (cardiac patients) versus 1.1 ± 0.2 mm (control subjects), p 

Key words

Cardiovascular disease, periodontal disease, periodontal index

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

Articles de la même rubrique d'un même numéro

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...