Journal de Parodontologie & d'Implantologie Orale n° 03 du 01/09/2014

Article

Charlotte JEANNEAU *   Patrick LAURENT **   Fanny CHMILEWSKY ***   Pierre RUFAS ****   Imad ABOUT *****  


*MCU
**MCU-PH
***Assistant associé
****Professeur des universités Aix-Marseille Université CNRS, ISM UMR 7287 Marseille

Résumé

La reconstruction des défauts parodontaux consécutifs à la pathologie parodontale et aux thérapeutiques chirurgicales représente un défi qui reste aujourd'hui difficile à relever. La difficulté est liée à l'étroite interrelation physiologique, anatomique et pathologique, d'une part, et à la haute spécialisation des différents tissus qui composent le parodonte, d'autre part. Les cellules souches, capables de proliférer, de migrer et de se différencier sur le site à reconstruire, sont probablement la clé d'une véritable régénération parodontale. L'ingénierie tissulaire permet aujourd'hui d'exploiter le potentiel important des cellules souches. Les moyens utilisés sont multiples, mais reposent invariablement sur la présence de ces cellules souches, d'un échafaudage (scaffold) utilisé comme support pour la colonisation du site par les cellules et de médiateurs biologiques (facteurs de croissance) qui stimulent et orientent l'activité cellulaire.

Les innovations en matière de biomatériaux (bioactivité, encapsulation de molécules bioactives) et de biotechnologies (manipulation des cellules souches, iPS) offrent des perspectives prometteuses en parodontologie. Ainsi, de nouvelles stratégies thérapeutiques fondées sur ces innovations pourraient être envisagées afin d'améliorer le pronostic et la reproductibilité des traitements des défauts parodontaux de taille critique.

Summary

Reconstruction of periodontal defects after periodontitis or after periodontal surgery still represents a real clinical challenge. Physiological, anatomical and pathological interrelationships between the various periodontal tissues, and their high specialization level might be responsible for the failures in the regeneration processes.

Stem cells are the basis of tissue engineering and represent the key components for a successful periodontal regeneration. These cells can be used alone or in combination with a scaffold and biological mediators such as growth factors. Advances in biomaterials research (bioactivity, encapsulation of growth factors in biodegradable microspheres) and biotechnological innovation (stem cell therapies, iPS cells) offer promising perspectives in the periodontal regeneration field. New strategies based on stem cell therapy might improve the prognosis and the treatment outcome of periodontal critical size defects.

Key words

Bone regeneration, pluripotent stem cell, bone substitute, tissue engineering

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

Articles de la même rubrique d'un même numéro

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...