(Publicité)
 

Journal de Parodontologie & d'Implantologie Orale n° 2 du 01/04/2016

Article

Michel JABBOUR 1 / Stéphane MILLIEZ 2  

1- Praticien hospitalier, chef du service d'odontologie chirurgicale
Hôpital universitaire Bicêtre, AP-HP
Directeur du DU de chirurgie pré-implantaire et péri-implantaire (Paris Sud)
Exercice privé, Paris2- Praticien hospitalier
Service d'odontologie, groupe hospitalier Henri Mondor-Albert Chenevier, AP-HP
Formateur clinique pour le DU d'implantologie orale (Paris Descartes)
Responsable de la revue de littérature pour le DU de chirurgie pré-implantaire et péri-implantaire (Paris Sud)
Exercice privé, Paris

Résumé

RÉSUMÉ

L'objectif de cette étude est d'évaluer l'efficacité clinique de blocs cortico-spongieux d'allogreffe osseuse provenant de têtes fémorales lors de greffes osseuses horizontales de crête alvéolaire résorbée avant la pose d'implants dentaires.

Quarante et un patients présentant un défaut horizontal de l'os alvéolaire de plus ou moins grande étendue reçoivent une greffe osseuse grâce à 56 blocs d'os allogénique (BIOBank, France). Après 5,4 ± 1 mois de cicatrisation, 134 implants sont mis en place (Tapered Screw-Vent®, Zimmer Dental, États-Unis). Le taux de survie implantaire est évalué 6 mois après la fin du traitement prothétique.

Le taux de survie des blocs osseux allogéniques est de 89,3 %. Cinq blocs osseux sont perdus au maxillaire chez 3 patients et 1 à la mandibule chez 1 patient lors de la période de cicatrisation (3 infections, 1 exposition du greffon). La résorption moyenne des greffons allogéniques lors de la pose des implants est de 0,29 ± 0,24 mm, statistiquement non significative (p = 0,05). Le taux de survie des 134 implants placés chez les 37 patients restants est de 100 % 6 mois après la fin du traitement prothétique.

Les blocs cortico-spongieux d'os allogénique de tête fémorale présentent une réelle efficacité clinique lors des greffes osseuses horizontales des crêtes alvéolaires résorbées avant pose d'implants dentaires. L'utilisation de blocs d'os allogéniques est une alternative fiable aux prélèvements osseux autogènes intra-oraux ou extra-oraux évitant d'éventuelles complications neurologiques associées.

Summary

Abstract

The aim of this study was to evaluate the clinical efficacy of using corticocancellous femoral head block allografts for horizontal ridge augmentation prior to dental implant placement.

Forty-one patients with horizontal ridge defects were treated with 56 block allografts (BIOBank, Presles en Brie, France). After 5.4 ± 1 months of healing, 134 implants were placed (Tapered Screw-Vent®, Zimmer Dental, Carlsbag, USA). Implant survival was evaluated at 6 months after prosthetic treatment.

Block allografts achieved 89.3% survival. Five blocks failed in the maxillary jaw of 3 patients and 1 in the mandible of one patient during graft healing (3 infections, 1 graft exposure). Allograft bone resorption at implant placement was 0.29 ± 0.24 mm, with no statistical difference (p=0.05). Of the 134 implants placed in the remaining 37 patients, the implant survival rate 6 months after prosthetic treatment was 100%.

Corticocancellous allogenic femoral head bone blocks were clinically effective for horizontal ridge augmentation prior to implant placement. Allograft use is a predictable alternative to autogenous bone block avoiding intra- or extra-oral bone harvesting and possible concomitant postoperative neurological complications.

Key words

Corticocancellous block allograft, horizontal ridge augmentation, dental implant

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...