Les cahiers de prothèse n° 184 du 01/12/2018

Esthétique

C. TOLEDANO  

Nous avons longtemps été démunis face à un patient qui présentait une denture usée et nous lui conseillions essentiellement le port d'une gouttière nocturne. Nous regardions évoluer inexorablement, voire imperturbablement, ses lésions occlusales dentinaires en cuvette sans chercher à les traiter (fig. 1).

Nous en plaisantions même parfois, proposant de l'adresser à tel ou tel confrère mal aimé...

L'usure...


Résumé

Résumé

La prise en charge d'une denture usée sévèrement par érosion, attrition ou abrasion doit s'envisager par :

– une analyse esthétique et fonctionnelle précise transmise au laboratoire de prothèse ;

– l'évaluation de la dimension verticale d'occlusion et de son éventuelle augmentation ;

– la réalisation d'un wax up qui sera transféré en bouche sous la forme d'un masque en résine ;

– la taille dans le masque de préparations partielles ou périphériques assurant une préservation tissulaire maximale ;

– le collage de restaurations en céramiques recréant le secteur antérieur ;

– le collage de restaurations en céramiques postérieures assurant un calage occlusal pérenne.

Cet article fait le point sur cette chronologie en discutant de certaines alternatives dans le protocole selon la situation clinique.


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...