10/07/2019

CESP

En progression depuis 2013

Les effectifs d’étudiants en odontologie bénéficiant du contrat d’engagement de service public (CESP) progressent chaque année : 34 étudiants allocataires en 2013, 65 en 2014, 85 en 2015, 126 en 2016, 132 en 2017 et 138 en 2018, indique le rapport du CNG (Centre national de gestion de la santé) pour 2018.

En odontologie en 2018, les contrats ont été signés principalement en Grand Est (21,2%), devant Auvergne-Rhône-Alpes (15,9%), les Hauts-de-France (14,4%) et l'Ile-de-France (11,4%).

Ce type de contrat ouvert depuis 2011 aux étudiants médecins et aux internes connaît aussi un certain succès passant de 199 étudiants en 2011 à 509 en 2018. Toutefois le CNG note un moindre intérêt des internes pour le dispositif.

Au total, 4092 contrats ont été offerts depuis 2011 dont 2474 aux étudiants (médecine et odontologie).

La CNG comptabilise 2039 allocataires (médecins, internes en médecine et odontologistes) au 1er janvier de cette année contre 1718 en 2017.

Les allocataires sont pour moitié d’entre eux des hommes (56% en odontologie) et en très grande majorité (95,3%) de nationalité française.

À noter que le projet de loi « relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé » en cours d’examen doit ouvrir le dispositif aux praticiens à diplômes hors de l’Union Européenne (Padhue).

Anne-Chantal de Divonne

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous


Les résultats du jeu concours
organisé par la revue Clinic
pour gagner 3 brosses à dents
ORAL-B GENIUS X

Clinic concours oral b résultats pallatin
Découvrez les 3 gagnants !


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...