18/07/2019

Retraites

L’avenir des caisses de retraite des libéraux en question

Le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, devait rendre public le 18 juillet ses propositions pour la mise en œuvre du futur système universel promis par le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron.

On sait que ce futur régime doit remplacer les 42 existants et que chaque euro cotisé doit donner les mêmes droits pour tous.

Au fur et à mesure de l’avancement de la phase de concertation qui s’est étendue sur plus de 18 mois, les libéraux se sont inquiétés du projet élaboré par le haut-commissaire.

« Nous ne sommes pas opposés à une réforme ni au régime universel. Mais un régime universel ne veut pas dire un régime unique. On est prêt à entrer demain dans un régime universel à condition qu’il soit raisonnable en terme d’assiette et de plafond pour nous permettre de conserver des régimes complémentaires autonomes et une part raisonnable des réserves », explique Frank Lefevre, président de la CARCDSF dans une interview à paraître dans Clinic du mois de septembre.

Afin de peser dans les choix qui seront pris, la CARCDSF s’est rapprochée de plusieurs autres caisses de professions libérales pour créer Pro Action Retraite qui propose un scénario alternatif pour la réforme des retraites.



Anne-Chantal de Divonne

Sur le même thème

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous


Les résultats du jeu concours
organisé par la revue Clinic
pour gagner 3 brosses à dents
ORAL-B GENIUS X

Clinic concours oral b résultats pallatin
Découvrez les 3 gagnants !


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...