Diagnostic de la carie : pas si évident

09/02/2011

Diagnostic de la carie : pas si évident

La carie dentaire, bien qu’en nette régression grâce aux efforts de la profession, reste de nos jours la pathologie la plus répandue. Outre un problème de santé publique en Europe, elle est source de douleur et de handicap esthétique et fonctionnel pour le patient. C’est principalement l’environnement post-éruptif de la dent qui conditionne sa résistance à la carie. Contrôle de plaque efficace, débit salivaire normal et utilisation quotidienne de fluorures topiques garantissent une bouche exempte de carie dans 80 % des cas.

Le diagnostic précoce des lésions initiales est un impératif car il s’agit non seulement de savoir s’il existe ou non une lésion carieuse mais aussi de connaître sa sévérité, sa vitesse de progression et les possibilités thérapeutiques qui en découlent.
L’omnipraticien doit connaître les difficultés de cette approche, notamment les limites du diagnostic visuel et tactile.

En savoir plus en consultant l’article « Lésions amélaires : quand et comment agir ? » paru dans le numéro de février 2009 de Clinic.

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous


Les résultats du jeu concours
organisé par la revue Clinic
pour gagner 3 brosses à dents
ORAL-B GENIUS X

Clinic concours oral b résultats pallatin
Découvrez les 3 gagnants !


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...