Cabinets dentaires : les « lapins » toujours au rendez-vous
 
Titre de l'image

10/07/2024

Cabinets dentaires : les « lapins » toujours au rendez-vous

« Les chirurgiens-dentistes restent la profession qui subit le taux de rendez-vous non honorés le plus élevé, à 4,7 %, soit près d’un patient sur 20, souligne Doctolib le 3 juillet en publiant de nouvelles statistiques sur ce sujet. Or, l’impact pour un cabinet dentaire est important, avec des consultations qui supposent parfois des actes lourds et du matériel. »

Heureusement, cette statistique est en baisse par rapport à février 2023 date de la première étude diffusée par la plateforme de prise de rendez-vous. Ce taux était alors de 6,2 %.

Cette baisse du nombre de rendez-vous dit « pas venu, pas prévenu », correspondant à la situation dans laquelle le patient ne s’est pas rendu à son rendez-vous et n’a pas pris la peine de prévenir le praticien, touche l’ensemble des professions médicales : médecins spécialistes (3,1%, vs 4,5 %), psychologues (3 % vs 4,2 %), généralistes (2,6 % vs 3,4 %) ou kinés (1,5 % vs 2,6 %). Le taux moyen pour l’ensemble des professions de santé se situe à 3,3 % contre 4,1 % en 2023 (voir tableaux).

Les patients venant pour la première fois sont plus enclins encore à poser des lapins : 7,4 % pour les dentistes, 5,2 % pour les généralistes et 4,6 % pour les spécialistes.

Les taux de rendez-vous annulés ou déplacés par les patients moins de 48 heures avant le rendez-vous sont également très importants : 72 % pour les généralistes (vs 76 % en 2023), 52 % pour les spécialistes (vs 51 %), 49 %  pour les chirurgiens-dentistes (vs 37 % ) ou encore 40 % pour les kinés (vs 25 %).

Pour cette étude, la même méthode de calcul qu’en 2023 a été utilisée : l’analyse d’un volume total de 30 millions de rendez-vous.

En partageant ces informations, Doctolib, qui actualisera ces statistiques chaque année, cherche à obtenir « une compréhension approfondie du phénomène pour continuer à développer, en collaboration avec ses utilisateurs, des stratégies visant à réduire ces absences et à optimiser la gestion des rendez-vous ».


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info
Je m'inscris

Pour visualisez la lettre d'info Cliquez ici