Et si c’était salivaire ?
 
Titre de l'image

23/09/2022

Et si c’était salivaire ?

La face ventrale de la langue et le plancher buccal peuvent être le siège de nombreuses pathologies. L’examen attentif de ces régions doit être systématique et faire partie de l’examen clinique de routine. Antoine DUBUC, Clément CAMBRONNE, Sara LAURENCIN-DALICIEUX, Charlotte THOMAS et Sarah COUSTY nous expliquent comment évoquer une atteinte salivaire face à une anomalie de volume ou de couleur de la muqueuse de la face ventrale de la langue et du plancher buccal.

La région pelvi-linguale et la face ventrale de langue sont des régions riches en glandes salivaires, qu’elles soient accessoires et réparties de manière diffuse dans la muqueuse buccale, ou bien principales avec l’abouchement de canaux salivaires à des ostia identifiables lors de l’examen clinique. La pathologie salivaire est polymorphe, et peut se traduire par des modifications de volume et de couleur de la muqueuse de recouvrement.

Des glandes salivaires sont réparties dans les régions pelvi-linguale, du plancher et de la face ventrale de la langue. Les glandes salivaires principales sublinguales et submandibulaires occupent le plancher buccal et s’abouchent au niveau du plancher buccal antérieur. De nombreuses glandes salivaires accessoires sont réparties dans le plancher buccal antérieur, la région pelvi-linguale et au niveau de la face antérieure de la langue.

Ces glandes salivaires peuvent être le siège de pathologies multiples et polymorphes. Les infections des glandes salivaires sont souvent la conséquence d’une lithiase réalisant l’obstruction plus ou moins totale du canal salivaire. Ces infections sont le plus souvent d’origine bactérienne. La pathologie lithiasique, non infectieuse, est également fréquente, en particulier pour les glandes submandibulaires. Les glandes salivaires peuvent être le siège de pathologies tumorales bénignes et malignes. Nous détaillons dans cet article, plusieurs cas cliniques représentant des pathologies salivaires multiples.

ET SI C'ÉTAIT SALIVAIRE

En vidéo 

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info
Je m'inscris

Pour visualisez la lettre d'info Cliquez ici