Titre de l'image

23/06/2021

ET SI ON ATTENDAIT ENCORE POUR EXTRAIRE

Lorsqu’une dent présente une perte osseuse sévère ou une importante lésion endodontique, bien que l’extraction paraisse souvent inéluctable, il existe des situations où le traitement conservateur bien conduit permet d’obtenir des résultats fiables et parfois spectaculaires. Philippe BIDAULT, Bertrand KHAYAT et Philippe KHAYAT nous le montrent en 7 cas cliniques.

Extraire une dent quand elle présente une perte osseuse sévère ou une lésion d’origine endodontique, c’est considérer que cette dent a peu de chance d’être maintenue et/ou que le traitement conservateur est trop complexe. On parle alors d’une dent avec un mauvais pronostic.

Dans ces conditions, l’extraction peut apparaître comme la solution la plus indiquée, celle qui s’impose d’elle-même. La suite logique est le remplacement par une prothèse sur implant en considérant que la balance coût/bénéfice/risque est favorable à une solution implantaire.

Il est pourtant possible de conserver durablement des dents avec des lésions parodontales ou endodontiques sévères. Il peut même être souhaitable de le faire car, dans ces situations de destruction avancée, le traitement implantaire va être compliqué. En pensant résoudre une situation simple, on se retrouve finalement dans une situation très complexe.

Le succès du traitement parodontal ou endodontique permet d’éviter ou de différer durablement un traitement implantaire dont la complexité est en rapport avec l’importance des lésions.

Il est également rappelé que, dans un contexte où la prévalence de la péri-implantite est élevée, il ne faut pas avoir une vision trop idéalisée des traitements implantaires.

En s’appuyant sur une série de cas cliniques, Philippe BIDAULT, Bertrand KHAYAT et Philippe KHAYAT, respectivement endodontiste, parodontiste et implantologiste, expliquent leur attitude face à des situations qui semblent être des cas « idéaux » d’extraction-implantation.

Lire l’article dans CLINIC en juin

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici