Titre de l'image

08/09/2021

La physiologie clinique orofaciale appliquée à la clinique 

Cet ouvrage décrypte les mécanismes physiologiques des principales fonctions orofaciales sous un angle clinique et permet de trouver des réponses à certaines problématiques quotidiennes : troubles de la sécrétion salivaire, du goût, de la déglutition, de la sensibilité occlusale, de l’inflammation pulpaire...

OLIVIER ROBIN* RÉPOND À NOS QUESTIONS :

Professeur Robin, parlez-nous de vos orientations, de ce qui vous « tient à cœur » ?

Mon expérience d’enseignant, renforcée par une activité de recherche en physiologie, m’a appris que pour intéresser les étudiants, il était essentiel d’illustrer les cours par des applications cliniques. Les exemples ne manquent pas dans le domaine de la physiologie orofaciale et les conséquences de l’infection par le virus de la Covid-19 sur la perte du goût et de l’odorat viennent nous rappeler toute l’importance de ces fonctions.

C’est donc ce concept de « physiologie appliquée à la clinique » qui m’a guidé tout au long de la rédaction de ce livre, avec pour objectif principal de montrer comment la connaissance des mécanismes physiologiques qui sous-tendent les fonctions orofaciales permet de mieux comprendre leurs dérèglements et les pathologies qui en découlent.

Votre ouvrage est construit et illustré de façon didactique, comment avez-vous bâti ce projet éditorial ?

L’une des qualités essentielles d’un enseignant est sa capacité à transmettre un message clair, qui plus est pour les disciplines dites « fondamentales » comme la physiologie.

J’ai donc toujours été très soucieux de la clarté de mes cours et tout particulièrement des polycopiés sur lesquels travaillent les étudiants. J’en profite d’ailleurs pour les remercier de leurs questions toujours pertinentes qui m’ont permis, au fil des années, d’apporter des précisions et de mieux expliquer certaines notions. Ce livre est l’aboutissement de toutes ces améliorations successives et des mises à jour régulières grâce au suivi de la bibliographie.

Concernant l’illustration, j’ai effectivement accordé beaucoup d’importance à la réalisation des figures et des schémas qui agrémentent les différents chapitres : un schéma clair est souvent bien plus explicite que de nombreuses lignes de texte.

À qui destinez-vous ce livre et avec quel message ?

Cet ouvrage s’adresse aux étudiants en odontologie et en médecine, mais plus largement à tous les professionnels de santé, et en particulier les chirurgiens-dentistes, qui souhaitent réactualiser leurs connaissances en physiologie orofaciale sous un angle clinique et trouver des réponses à certaines problématiques rencontrées dans leur pratique quotidienne : troubles de la sécrétion salivaire, du goût, de la déglutition, de la sensibilité occlusale, de l’inflammation pulpaire, …

Je voudrais enfin souligner la possibilité, pour le lecteur, de tester ses connaissances « en ligne » grâce aux QCM qui figurent à la fin de chaque chapitre et dont les réponses sont accessibles via un smartphone.

* Olivier Robin est Professeur à la Faculté d’Odontologie de Lyon, en neurophysiologie et de la physiologie orofaciale.

Olivier Robin. Physiologie clinique orofaciale. Paris : Editions CdP, 2021.

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici