Titre de l'image

13/09/2021

LAMBEAU DÉPLACÉ CORONAIREMENT BILAMINAIRE

Le lambeau déplacé bilaminaire est souvent mal compris alors que son efficacité est éprouvée. Cette technique est la somme d’une multitude de temps chirurgicaux très précis qui assurent un bénéfice indéniable : la possibilité de recouvrir des récessions radiculaires multiples, rapidement et avec une cicatrisation esthétique. Démonstration par Julien MOURLASS, Benoit BERNAUD, Marc GAUDIN et Benjamin CORTASSE.

Le lambeau déplacé bilaminaire est souvent mal compris. C’est une technique dont l’efficacité est éprouvée et nous sommes souvent mal à l’aise avec sa mise en œuvre. Lorsque l’on parle de lever un lambeau de grande étendue par exemple, c’est une image brouillonne et sanguine qui imprègne l’esprit en plus du risque de morbidité. Pourtant, cette technique est la somme d’une multitude de temps chirurgicaux très précis qui, mis bout à bout, assurent un bénéfice indéniable : la possibilité de recouvrir des récessions radiculaires multiples, rapidement et avec une cicatrisation esthétique.

CE QU’IL FAUT SAVOIR

• Le lambeau déplacé coronairement bilaminaire permet de traiter avec succès une situation présentant des récessions de Cairo I et II multiples. Certains points sont décisifs.

• Le design « en enveloppe » présenté dans cet article est applicable au maxillaire dans le cas de récessions multiples, adjacentes et hiérarchisées.

• L’utilisation d’aides optiques et d’instruments de micro-chirurgie est nécessaire pour pouvoir manipuler les tissus et les sutures.

• L’obtention de papilles chirurgicales ad integrum et celle d’une laxité suffisante pour déplacer les tissus sans tension sont les deux éléments clés de cette technique.

 • Le greffon ne recouvre pas les récessions, il s’oppose au replacement apical du lambeau lors de la cicatrisation, il est donc placé sous la JAC.

 • Les sutures, réalisées selon une séquence précise, placent les tissus sans les tracter.

• La sélection du patient est déterminante et sa capacité à suivre strictement les conseils post-opératoires est décisive

LA TECHNIQUE BILAMINAIRE est dans CLINIC en septembre

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici