Titre de l'image

06/09/2021

LES FACETTES DE CÉRAMIQUE POUR RÉPARER L’AMÉLOGÉNÈSE IMPARFAITE

Les restaurations adhésives de céramique constituent des restaurations de choix pour les amélogénèses imparfaites (AI). Comment prendre en charge ces anomalies de l’émail héréditaires sur les plans esthétique et fonctionnel ?Jean-François LASSERRE et Stefen KOUBI nous l'expliquent dans CLINIC.

Les AI entraînent toujours des traitements étendus. Il s’agit le plus souvent de réhabilitations totales des deux arcades avec une phase préparatoire orthodontique. Une fois l’alignement obtenu, une étude pré-prothétique sur articulateur physiologique est établie pour planifier la chronologie des étapes reconstructrices et la stratégie thérapeutique.

L’omnipraticien doit savoir diagnostiquer les différentes formes cliniques des AI car elles conditionnent la qualité de l’adhésion, le choix des types de préparation ainsi que la situation des lignes de finition.

L’objectif est de restaurer l’ensemble des dents par des RAC avec un minimum de préparation des tissus dentaires déjà très affectés par la pathologie. Le plus souvent, on réalise des couronnes minimalement invasives pour les secteurs postérieurs et, selon la nature de l’AI, des facettes ou des couronnes minimalement invasives dans les secteurs antérieurs.

Fig3b.jpgFig4b.jpgFig5b.jpg

La chronologie du traitement comporte cinq grandes étapes qui garantissent la qualité de la construction occlusale avec le moins de retouches esthétiques possibles sur les secteurs antérieurs lors des finitions dynamiques de l’occlusion.

A découvrir dans CLINIC en juillet

Et à suivre à l'ADFOC Savoie en octobre 

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici