Les facteurs et indicateurs de risque des maladies péri-implantaires
 
Titre de l'image

21/06/2024

Les facteurs et indicateurs de risque des maladies péri-implantaires

Les maladies péri-implantaires comprennent la mucosite et la péri-implantite. Ce sont des maladies inflammatoires multifactorielles liées à la dysbiose du biofilm oral. Plus fréquemment que les maladies parodontales, les maladies péri-implantaires sont site-spécifiques.

De nombreuses études cliniques ont identifié des facteurs locaux d’apparition d’une mucosite ou d’une péri-implantite. Ce sont ces facteurs liés à l’implant, au site implanté et à la prothèse qui sont prédisposants, parfois même déclenchants. Toutefois, l’influence de facteurs généraux modifiant la réponse immunitaire de l’hôte et/ou le microbiote oral tels qu’un antécédent de parodontite, un diabète, un tabagisme ou tout simplement une observance insuffisante du suivi et de l’hygiène orale, pèse également dans l’initiation de ces complications biologiques du traitement implantaire. C’est bien un ensemble de facteurs de susceptibilité individuelle qu’il faut savoir rechercher et maîtriser dans un plan de traitement implantaire. Cet article synthétise les dernières données probantes sur les principaux facteurs et indicateurs de risque des maladies implantaires et leurs mécanismes d’action, afin d’améliorer l’information des patients, de perfectionner les indications et de prévenir les échecs biologiques des traitements implantaires.

Les facteurs et indicateurs de risque des maladies péri-implantaires


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info
Je m'inscris

Pour visualisez la lettre d'info Cliquez ici