Titre de l'image

21/09/2021

Les libéraux de santé : un collectif pour défendre l’exercice libéral

Un collectif de 11 syndicats* de professionnels de santé vient d’être créé, avec pour objectif de défendre l’exercice libéral et les professionnels de santé de ville. Les CDF font partie de cette nouvelle intersyndicale.

Les chirurgiens-dentistes font partie des 10 professions de santé représentées au sein des Libéraux de santé, une nouvelle intersyndicale créée le 8 septembre. « Il y a eu un schisme il y a quelques années entre les auxiliaires de santé et les médicaux, auparavant regroupés au sein du  Centre national des professions libérales de santé (CNPS). Les auxiliaires de santé avaient fondé la Fédération française des praticiens de santé (FFPS). Or, ces deux entités ont des problématiques communes et le rapprochement paraissait évident », raconte Thierry Soulié, président des CDF et vice-président des Libéraux de santé. La nouvelle intersyndicale est le résultat de ce rapprochement, « qui permet de repartir d’une page blanche », estime-t-il. A terme, CNPS et FFPS vont probablement disparaître.

L’objectif du collectif est la défense de l’exercice libéral et de l’accès aux soins. « Toutes ces organisations sont fondées sur un modèle de fédération ou confédération prônant des valeurs communes d’indépendance et de liberté de l’exercice, de responsabilité, de solidarité et d’attachement au système conventionnel », résument les Libéraux de santé dans un communiqué.

« L’idée est de trouver des accords avec l’Assurance Maladie et éventuellement avec les complémentaires », précise Thierry Soulié.

«  PORTER LA VISION COMMUNE DES SYNDICATS »

« Le Ségur de la Santé a complètement ignoré les libéraux et la crise sanitaire a démontré les faiblesses de notre système de santé et dégradé les comptes de la Sécurité Sociale », constatent les Libéraux de santé. « A l’aube des discussions du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2022, ils veulent porter la vision commune des syndicats au service des professions de santé libérales et des soins de ville sur les dossiers transversaux et construire des propositions pragmatiques pour répondre aux grands enjeux de santé publique au premier rang desquels le vieillissement de la population ».

« Parmi nos préoccupations figurent la coordination entre professionnels de santé, la prise en charge des maladies chroniques ou encore du grand âge », énumère Thierry Soulié. « Cette intersyndicale sera pilotée par un Conseil des présidents pour faire vivre des positions communes, construire des propositions et solutions d’avenir, et lorsque c’est nécessaire, organiser des actions de défense des intérêts communs des professions de santé libérales », concluent les Libéraux de santé.

* Les CDF (dentistes), la CSMF (médecins), la FFMKR (kinésithérapeutes), la FNI (infirmiers), la FNO (orthophonistes), la FNP (podologues), la FSPF (pharmaciens), le SDA (audioprothésistes), le SDB (biologistes), le SML (médecins) et le SNAO (orthoptistes).

Anne-Gaëlle Moulun

Les dernières réactions

  • 25/09/2021 à 10:41
    Bubu
    alerter
    Objectif de ce collectif ?
    Son comportement face à l’obligation vaccinale des professionnels de santé ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici