Titre de l'image

14/03/2021

Les Ordres incitent les professionnels de santé à se faire vacciner

Dans un communiqué commun publié le 7 mars, les Ordres des professions de santé appellent l’ensemble des soignants à se faire vacciner contre le Covid-19. Les soignants sont « beaucoup trop peu » à s’être fait vacciner, soulignent les sept Ordres.

Les soignants sont « beaucoup trop peu » à s’être fait vacciner, soulignent dans un communiqué sept Ordres des professions de santé (médecins, pharmaciens, sages-femmes, infirmiers, chirurgiens-dentistes, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues). Ils notent en effet que seuls 40 % des personnels des Ehpad et 30 % des soignants en établissement hospitalier et de ville ont reçu au moins une dose du vaccin à ce jour.

Or « les soignants sont les plus exposés au virus, tout en étant au contact des populations les plus fragiles », pointent les Ordres. C’est pourquoi ils appellent « d’une seule voix l’ensemble des soignants à se faire vacciner. À la fois parce que cela relève de leur devoir déontologique, protéger leurs patients en toutes circonstances et parce qu’il est impératif qu’ils puissent eux-mêmes se protéger contre le virus, ainsi que leurs proches, et freiner la propagation de l’épidémie ».

Les Ordres rappellent que « tous les professionnels de santé peuvent aujourd’hui avoir accès au vaccin, quel que soit leur âge et leur état de santé ». Ils rassurent sur le vaccin AstraZeneca en soulignant qu’il est « sûr et son efficacité amplement démontrée par les études réalisées en Israël et en Grande-Bretagne où il a été largement administré ».

Un manque d’information

Pour Serge Fournier, président de l’Ordre des chirurgiens-dentistes, les réticences des soignants à se faire vacciner s’expliquent notamment par « la qualité de l’information qui nous arrive. Les soignants entendent tellement de choses sur l’efficacité des vaccins qu’il est compliqué de s’y retrouver », estime-t-il. « Qu’on soit soignant ou non, nous sommes au même niveau : l’information qui nous est distribuée n’est pas très claire », pointe-t-il. « Aujourd’hui, il y a une partie de la population qui attend d’autres vaccins, qui seraient performants notamment par rapport aux variants », souligne Serge Fournier.

Néanmoins, il note que « les sept Ordres de professions de santé étaient totalement d’accord pour inciter les soignants à se faire vacciner ». Pour lui, « c’est un sujet déontologique : on peut considérer que ce serait presque une obligation pour les professionnels de santé de se faire vacciner, pour protéger leur propre famille et leurs patients ».  Cependant, le président de l’Ordre des chirurgiens-dentistes n’est pas favorable au fait de rendre obligatoire la vaccination pour les professionnels de santé. « Il n’y a pas à hésiter, il faut se faire vacciner, mais en son âme et conscience, plaide-t-il. Je souhaite laisser une grande liberté aux professionnels de santé dans leur réflexion. Le choix du vaccin peut se faire en fonction de l’état de santé et de la profession du soignant, de son âge et de son état de santé général », conclut-il.

Anne-Gaëlle Moulun

Les dernières réactions

  • 22/03/2021 à 21:05
    Hubert
    alerter
    En effet la vaccination doit rester un choix personnel, les professionnel de santé sont des gens responsables par essence.
    L'obligation serait une insulte à notre statut.

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici