Titre de l'image

05/07/2022

MICROCHIRURGIE ENDODONTIQUE D’UNE MOLAIRE MANDIBULAIRE

À 8 mois, les éléments cliniques et radiographiques montrent un traitement efficace avec absence de symptôme, gencive cicatrisée, dent répondant aux tests de percussion et de palpation, sondage parodontal normal et radiographie rétro-alvéolaire montrant une régénération osseuse en cours. Par Brice RIERA 

MOTIF DE CONSULTATION, DIAGNOSTIC ET CHOIX THÉRAPEUTIQUE

Patiente adressée pour le retraitement canalaire de la dent n° 36, en bonne santé générale.

Les examens cliniques et radiographiques mettent en évidence :

- une pulpe précédemment traitée (dont le traitement canalaire ne répond pas aux critères de qualité),

- une parodontite apicale symptomatique (test de percussion positif, image radio-claire péri-apicale de la racine mésiale, épaississement ligamentaire de la racine distale au scan).

Considérant la couronne prothétique correctement adaptée, les ancrages corono-radiculaires dans les racines mésiale et distale ne pouvant écarter un risque de fracture lors de la dépose, il est envisagé de réaliser une microchirurgie endodontique.

L’analyse cone beam met également en évidence une proximité entre la racine mésio-vestibulaire et le foramen mentonnier. L’intervention devra donc protéger cet élément anatomique en respectant les longueurs radiculaires et en positionnant correctement l’écarteur.

MICROCHIRURGIE ENDODONTIQUE

LE CAS EN VIDÉO

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info
Je m'inscris

Pour visualisez la lettre d'info Cliquez ici