Prendre en charge le Lichen Oral lingual 
 
Titre de l'image

23/09/2022

Prendre en charge le Lichen Oral lingual 

Le lichen plan est une pathologie inflammatoire cutanéo-muqueuse chronique, fréquente, évoluant par poussées, concernant la peau et les muqueuses orales et/ou génitales, dont les symptômes peuvent aller de l’absence totale de douleur à des algies invalidantes. Au niveau de la cavité orale, toutes les localisations peuvent être concernées. Si certaines généralités sont applicables à l’ensemble des lichens oraux, l’atteinte linguale peut présenter quelques particularités. Par Juliette ROCHEFORT et Scarlette AGBO GODEAU.

Pathologie inflammatoire cutanéo-muqueuse chronique évoluant par poussées, pouvant atteindre la peau, les muqueuses buccale et génitale, symptomatique ou non, le lichen oral peut se présenter sous différentes formes cliniques. La langue est le second site buccal le plus fréquemment atteint, après la muqueuse jugale postéro-inférieure et on peut y noter certaines particularités cliniques concernant l’aspect des lésions, les diagnostics différentiels à évoquer, ou encore certains syndromes pouvant y être associés.

Bien que les lichens oraux présentent un faible risque de transformation maligne, il est admis que les lésions lichénoïdes, les formes érosives et les atteintes linguales présentent le plus de risque. La prise en charge des lichens de la langue peut nécessiter, selon leur sévérité, une information plus précise sur ces risques de transformation maligne par rapport aux autres localisations buccales avec une surveillance plus rapprochée.

Le but est principalement de réduire les poussées d’activité inflammatoire, de diminuer les lésions notamment dans leur aspect érosif et d’améliorer la qualité de vie, et de retarder l’évolution atrophique ou scléreuse. La prise en charge et le suivi doivent inclure un monitoring par des scores spécifiques, des photographies des lésions, et une biopsie doit être réalisée au moindre doute en cas de modification de l’aspect clinique. 

L’atteinte linguale peut présenter certaines particularités cliniques et évolutives par rapport aux autres localisations du lichen oral. Par ailleurs, le risque de transformation maligne semble y être plus prépondérant et nécessite une surveillance accrue de l’aspect des lésions, notamment en présence d’une forme chronique érosive ou atrophique.

SOIGNER LE LICHEN ORAL LINGUAL

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info
Je m'inscris

Pour visualisez la lettre d'info Cliquez ici