Recherche documentaire

Rechercher
Sélectionner / Désélectionner tout

12 résultat(s) Trier par date Trier par pertinence

  • Depuis 6 ans, Marie Civel alterne vie professionnelle et vie personnelle. Le remplacement lui permet de s’engager comme chirurgien-dentiste dans des missions humanitaires, de voyager et de faire aussi beaucoup de sport. Elle a participé au trophée automobile Roses des sables en 2010.Aussi débrouillarde que déterminée, cette jeune Bretonne de 31 ans vit ses passions sans concession.
  • Hyperactif, Philippe Cassignol mène de front deux activités professionnelles – son cabinet de dentisterie à Rivesaltes et son exploitation viticole à Villeneuve-les-Corbières – distantes de 41 km. Cela fait une quarantaine d’années que cela dure et, à bientôt 70 ans, il n’est pas près de baisser les bras.
  • Profession et passion se conjugent pour Corinne Taddeï. Enseignante à la faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg, elle est l’une des premières – avec ses collègues de Strasbourg, Bordeaux, Marseille et Rennes – à s’être investie dans la coopération odontologique au Vietnam et préside depuis 2008, le Collège de coordination francophone des échanges odontologiques avec le Vietnam. C’est une des rares universitaires françaises à pouvoir s’exprimer dans la langue. Elle est mère de 3 enfants nés au Vietnam.
  • Chirurgien-dentiste libéral, exerçant à Saint-Germain-lès-Arpajon depuis 1 an, Guillaume Savard, 33 ans, mène de front carrière et musique. Il consacre pour ainsi dire la moitié de son temps à son groupe de rock électrique, Thank You Margaret. Créateur tous azimuts depuis toujours, il peint aussi à l’acrylique. Curieux de nature, passionné par la philosophie des sciences – il est titulaire d’une maîtrise de philosophie, d’un master d’éthique médicale et biologique de Paris Descartes et d’un master de sciences de l’éducation –, il fait partager ses réflexions dans la rubrique « Éthique » de Clinic.
  • Côté pile, Alain Gambiez, 48 ans, est maître de conférences à l’université Lille 2. Il pratique l’endodontie exclusive en libéral depuis 2 ans et demi en Belgique, après avoir exercé pendant 15 ans à Somain, dans le Nord. Côté face, ce passionné du monde sous-marin est un spécialiste reconnu de la photo sous-marine.
  • Petit ou grand, le changement de type d'exercice après une quinzaine d'années, cela se prépare. Se poser les bonnes questions et bien définir ses objectifs est essentiel pour le mener à bien. Témoignages.
  • Pour inciter à changer de brosse à dents plus souvent, il faut motiver les Français et, surtout, faciliter leur choix. Pas si facile avec la multiplication des références de plus en plus sophistiquées ! Un défi qui demande aux marques plus d'ingéniosité que de technicité.
  • Un très beau cabinet, c’est souvent un rêve. Un cabinet où l’on se sent bien, c’est une réalité à la portée de chaque praticien. Même quand il s’agit d’aménager un petit cabinet présentant de nombreuses contraintes. À condition de savoir se projeter et de savoir s’y prendre. Partage d’expériences.
  • Amateur, mais dilettante en rien, Philippe Laperche est parti de Saint-Malo le 31 octobre pour la Route du Rhum. Chirurgien-dentiste à Auray, il s’est préparé à fond depuis un an. Un challenge personnel à 41 ans, fruit d’une passion partagée en famille – son épouse et leurs deux fils – et… au cabinet.
  • Chirurgien-dentiste à Paris depuis 1998, Olivier Guedj a la passion du spectacle. Sur scène, l’humour est un moyen de communiquer avec son public dans un jeu d’échanges improvisé. Au cabinet, c’est un formidable atout pour décontracter le patient, aborder le soin dans l’apaisement.
  • Praticien à Paris dans le VIIe arrondissement, Christian Chaufour, 55 ans, navigue en Bretagne du Nord. Après avoir participé sur des bateaux modernes aux plus grandes courses de voile, comme la Fasnet en mer d’Irlande, il s’est passionné pour les voiliers de tradition. Au-delà de son goût pour les vieux gréements, c’est un certain art de vivre – l’esprit du yachting classique – qui l’anime.
  • Dans son livre La denture c’est l’aventure, Julien Bory fait partager les deux passions qui l’animent. Celle du voyage et celle de son métier. Le prothésiste s’est fait reporter pendant 18 mois, interrogeant les acteurs de la prothèse, visitant 17 facultés dentaires, une centaine de laboratoires, plus d’une cinquantaine de cliniques… Un voyage doublé d’une mission humanitaire qu’il poursuit depuis son retour.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...