Recherche documentaire

Rechercher
Sélectionner / Désélectionner tout

15 résultat(s) Trier par date Trier par pertinence

  • ITI WORLD SYMPOSIUM 2000
    L'International Team for Oral Implantology (ITI) fêtait, à l'occasion de ce 5e symposium mondial, son 20e anniversaire. Dans une première partie (Implant 2001;7(3):123-131), Gérard Aouate en a rappelé les principes fondateurs et objectifs, et a rendu compte des trois premières sessions portant sur les perspectives en implantologie orale, l'évaluation du risque et les temps de cicatrisation. Cette seconde partie présente les trois dernières sessions consacrées essentiellement aux innovations en matière chirurgicale et prothétique ainsi qu'à l'esthétique en implantologie.
  • XXIXe CONGRÈS DE L'ASSOCIATION FRANÇAISE DES CHIRURGIENS MAXILLO-FACIAUX JUMELÉE À LA SOCIÉTÉ PARISIENNE DE PARODONTOLOGIE
    Pour le XXIXe édition de son congrès, l'Association française des chirurgiens maxillo-faciaux (AFCMF) s'est associée à la Société parisienne de parodontologie pour échanger leurs connaissances et compétences respectives sur le thème « L'os alvéolaire, préserver et reconstruire ». Dans une première partie (Implant 2002;8(4):267-275), Gérard Aouate a rappelé l'intérêt thérapeutique qui peut résulter d'une collaboration entre les deux disciplines. Cette deuxième partie présente les trois dernières séances.
  • INTRODUCTION Les implants dentaires sont, parmi l’ensemble des dispositifs médicaux disponibles, les plus sûrs. Les critères de succès couramment cités dans l’évaluation du résultat implantaire mentionnent invariablement le niveau osseux. Les altérations du niveau osseux représentent un des...
  • Les restaurations prothétiques ne suffisent pas toujours à obtenir un résultat esthétique. La plupart du temps, l'esthétique dépend des augmentations osseuses et des tissus mous. Technique accessible, l'extrusion orthodontique présente de nombreux avantages en chirurgie implantaire. Les deux cas cliniques présentés dans cet article montrent l'harmonie prothétique et gingivale produite par l'extrusion orthodontique sur le parodonte.
  • XXIXe CONGRÈS DE L'ASSOCIATION FRANÇAISE DES CHIRURGIENS MAXILLO-FACIAUX JUMELÉE À LA SOCIÉTÉ PARISIENNE DE PARODONTOLOGIE
    Regeneration - the reactivation of development in later life to restore missing tissues - is so “unhuman” that it has been a source of fascination to humans since the beginnings of biological science. It is difficult to behold the phenomenon of limb regeneration in newts or starfish without wondering why we cannot grow back our own arms and legs. What gives salamanders this ability we so sorely lack? Experimental biology was born in the efforts of eighteenth-century naturalists to document regeneration and to answer this question. Scott F. Gilbert (Swarthmore College), Developmental Biology, 6th Edition Le XXIXe congrès de l'Association française des chirurgiens maxillo-faciaux (AFCMF) est le fruit, cette année, d'un jumelage avec la Société parisienne de parodontologie. Le thème qui réunit ces deux assemblées en une seule, « L'os alvéolaire, préserver et reconstruire », est bien le signe que c'est du rapprochement de compétences conjuguées que les enseignements les plus éclairés peuvent voir le jour. La parodontologie est cette science si précieuse à la chirurgie maxillo-faciale sans la perfection de laquelle la pratique parodontale n'a pas tous les moyens de son expression. Jean-François Tulasne (pour le versant maxillo-facial) et Philippe Viargues (pour le versant parodontal) ont vu, au fil du temps, cette synergie thérapeutique réaliser des prouesses. Nos maîtres de cérémonie scientifique réunissent donc, pour la circonstance, 30 conférenciers sur deux journées. Ils présentent, dans le cadre de communications libres, leurs résultats et leurs réflexions sur ce tissu qu'est l'os alvéolaire : pourquoi conserver ce capital et quelles techniques mettre en œuvre pour le maintenir ou le rétablir dans son volume et dans sa fonction une fois perdu.
  • ITI WORLD SYMPOSIUM 2000
    Tous les événements sont produits les uns par les autres, je l'avoue ; si le passé est accouché du présent, le présent accouche du futur. Voltaire, Dictionnaire philosophique, Chaîne des événements. Nous pensons pouvoir déduire de la connaissance du passé quelque prescience du futur. Valéry, Variété, Discours de l'histoire. Vingt ans. Vingt ans depuis la création de l'International Team for Oral Implantology (ITI) dont l'objectif était l'avancement et la propagation des connaissances sur la possible utilisation des implants dentaires grâce à la mise en œuvre de moyens humains et techniques. Ce qui ne semblait hier que balbutiements d'un système implantaire, sur le bien-fondé duquel les communautés scientifiques s'interrogeaient légitimement, participe aujourd'hui pleinement et significativement à l'élan prodigieux de l'implantologie. Le symposium mondial ITI a réuni 66 conférenciers et 2 000 congressistes placés sous la houlette du Pr N. P. Lang qui les salue en ces termes : « Nous sommes placés devant un fait unique dans l'histoire de la dentisterie, celui d'où, du rapprochement de chercheurs, de cliniciens et de partenaires de l'industrie, est né un authentique progrès dans le champ de l'implantologie. » L'intitulé Symbiose de la science, de la clinique et de la technologie en donne le thème général derrière lequel s'organisent les grands traits de cette réunion : les perspectives en implantologie orale, l'évaluation du risque, les temps de cicatrisation, les innovations en matière chirurgicale et prothétique et l'esthétique en implantologie. Gérard Aouate retrace pour Implant les moments marquants de l'événement.
  • Cet article décrit un cas de remplacement d'une dent cuspidée mandibulaire par un implant en 1 pièce selon la technique non enfouie. Il rappelle les spécificités de cette option thérapeutique par rapport aux autres techniques existantes et en présente l'intérêt pour la conservation du tissu muqueux.
  • Frappante est la liste des complications qui accompagnent la pratique implantaire lorsque le potentiel réel d’un échec est présent. Pourtant, le retrait de l’implant n’implique pas derechef la fin de ces complications. S’engager dans une aventure aussi belle et singulière que l’implantologie...
  • Le domaine d’extension de la pratique chirurgicale (essentiellement l’implantologie) du chirurgien-dentiste a suivi la multiplication des ouvrages dont les livres d’anatomie bucco-faciale. Le sujet lié à l’exigence doit immanquablement apporter sa pierre. L’ouvrage proposé par Eric W. Baker, qui...
  • ITI WORLD SYMPOSIUM 2002
    Ce 6e symposium était consacré à la promotion d'une dentisterie factuelle fondée sur les niveaux de preuves. En d'autres termes, les connaissances en implantologie et autres disciplines connexes doivent s'appuyer sur une approche méthodique de la pratique clinique élaborée à partir de l'analyse critique de l'information médicale. La première partie (Implant 2003;9(3):209-221) a couvert 13 conférences qui portaient sur la mise en charge immédiate, les facteurs de croissance, les techniques et les matériaux prothétiques et de l'esthétique en implantologie. Cette deuxième partie développe ces points.
  • 1er Congrès ITI France
    « Nous confondons tous les jours ces trois mots : épreuve, essai, expérience et dans tous les dictionnaires, on les définit l'un par l'autre quoiqu'ils (...) expriment trois manières différentes dont nous acquérons la connaissance des objets. L'épreuve est proprement la manière de s'assurer si une chose a les qualités qu'on lui attribue (...). L'épreuve (...) a plus de rapport à la qualité des choses, elle instruit de ce qui est bon ou mauvais (...). Elle est le remède contre l'erreur et contre la fourberie. L'expérience regarde proprement la vérité des choses et l'essai leur usage ». (Dictionnaire de Trévoux, art. Epreuve) Le premier congrès ITI France organisé par Straumann France sous la Présidence du Dr Jean-Pierre Bernard (responsable du Comité éducation ITI francophone) et des Prs Edmond-Pierre Benqué et Maurice Leize s'est tenu les 4 et 5 Juin 1999 à Disneyland Paris sur le thème Implantologie : les clés pour le succès en l'an 2000. Devant un auditoire de 240 participants venus de toutes les régions de France, un plateau composé de 24 conférenciers français ou francophones venaient débattre de l'état des connaissances implantaires se rapportant au système originel à un seul temps opératoire : le système ITI. Gérard Aouate en retrace pour Implant le déroulement scientifique.
  • L'International Team for Oral Implantology (ITI) conviait en juin dernier à Boston (Massachusetts) 51 conférenciers à présenter les résultats de leurs études sur le système ITI. Le 5e symposium mondial ITI fut également l'occasion de découvrir les dernières innovations techniques dans le domaine implantaire. Gérard Aouate relate pour Implant les conférences phares de cette édition.
  • ITI WORLD SYMPOSIUM 2002
    La sixième édition de ce symposium a mis en avant la primauté de la dentisterie factuelle (dentisterie fondée sur les niveaux de preuve) par opposition à l'expérience individuelle. Interrogé, le professeur Thomas D. Taylor, président de l'ITI (International Team for Oral Implantology), répond que les temps où l'empirisme dominait la communication scientifique sont révolus : « Voici ce qu'il faut faire pour que cela marche pour vous comme ça l'a fait pour moi » ou « mon protocole est le meilleur », comme l'ont soutenu des générations d'auteurs, devra désormais céder la place à une approche méthodique de la pratique clinique fondée sur l'analyse critique de l'information médicale. Sous ce nouvel angle, 76 conférenciers de 22 pays, dont 7 femmes, et 2 000 participants de 35 nations, ont réévalué leurs connaissances de la mise en charge immédiate, des facteurs de croissance, des techniques et des matériaux prothétiques et de l'esthétique en implantologie.
  • Le Professeur Daniel Buser, responsable de la formation continue à l'École de médecine dentaire de la prestigieuse Université de Berne en Suisse, est à l'origine de ce Symposium sur l'os, renouvelant l'édition pour la deuxième fois. Cette manifestation scientifique organisée en étroite collaboration avec la Harvard School of Dental Medecine est le fruit des réflexions de deux institutions universitaires de renommée internationale et qui interagissent depuis plus de 10 ans dans les disciplines de l'odontologie. Invités à se produire devant un auditoire d'un millier de participants venus de 40 pays, un panel de 19 conférenciers, cliniciens et chercheurs de réputation mondiale ont présenté au cours de ces deux journées les aboutissements de leurs travaux les plus récents dans les domaines de pointe tels que la régénération et l'accroissement osseux en implantologie par ostéointégration. Le programme comprenait 4 sessions équivalentes par leurs développements, chacune ayant sa spécificité propre. Gérard Aouate rapporte pour Implant les temps forts de ce congrès.
  • Suite au décret n°2006-652 du 2 juin 2006, la formation continue est devenue obligatoire pour les chirurgiens-dentistes. Nous sommes persuadés, à la rédaction, que vous êtes conscients de l'importance de cette formation et espérons qu'Implant est un de vos supports réguliers et favoris de formation continue. Destiné à encourager et optimiser la lecture de la revue, ce test a pour objectif de vous faciliter l'accès à la connaissance et la mémorisation des points forts de chaque numéro

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...