Clinic n° 10 du 01/11/2011

 

DIRECTIVE EUROPÉENNE SUR LE BLANCHIMENT

ACTU

Face à la multiplication des « bars à sourire » qui n’utilisent pas des produits autorisés, la profession peine à obtenir l’intervention des pouvoirs publics.

Une récente directive européenne vient de conforter le rôle du chirurgien-dentiste dans l’utilisation des produits de blanchiment, contenant plus de 0,1 % de peroxyde d’hydrogène. Ce texte confirme que c’est à lui de réaliser l’examen clinique et le premier traitement, après quoi le patient peut...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr