Clinic n° 07 du 01/07/2015

 

PATHOLOGIE GÉNÉRALE

Muriel De La Dure-Molla*   Brigitte Vi-Fane**   Cécilia Neiva***   Véronique Soupre****   Arnaud Picard*****   Eva Galliani******   Marie-Paule Vazquez*******  


*INSERM UMR_1163, département de génétique,
Institut Imagine
Université Paris Diderot-Paris 7
Pôle d’odontologie, hôpital Rothschild
**Centre de référence des malformations rares
de la face et de la cavité buccale (CR MAFACE),
AP-HP, Paris
***Université Paris Diderot-Paris 7
Pôle d’odontologie, hôpital Rothschild
****Centre de référence des malformations rares
de la face et de la cavité buccale (CR MAFACE),
AP-HP, Paris
*****Hôpital Necker, Service de chirurgie maxillo-faciale et chirurgie plastique
******Centre de référence des malformations rares
de la face et de la cavité buccale (CR MAFACE),
AP-HP, Paris
*******Hôpital Necker, Service de chirurgie maxillo-faciale et chirurgie plastique
********Centre de référence des malformations rares
de la face et de la cavité buccale (CR MAFACE),
AP-HP, Paris
*********Hôpital Necker, Service de chirurgie maxillo-faciale et chirurgie plastique
Université Paris 5, UFR de médecine
Paris Descartes
**********Centre de référence des malformations rares
de la face et de la cavité buccale (CR MAFACE),
AP-HP, Paris
***********Hôpital Necker, Service de chirurgie maxillo-faciale et chirurgie plastique
************Centre de référence des malformations rares
de la face et de la cavité buccale (CR MAFACE),
AP-HP, Paris
*************Hôpital Necker, Service de chirurgie maxillo-faciale et chirurgie plastique
Université Paris 5, UFR de médecine
Paris Descartes
**************Centre de référence des malformations rares
de la face et de la cavité buccale (CR MAFACE),
AP-HP, Paris

Les maladies génétiques regroupent plusieurs milliers de pathologies touchant un pourcentage non négligeable de la population. Toutes ne sont pas graves ou invalidantes mais beaucoup ont des répercussions dans la région cranio-faciale. Ces signes cliniques faciaux et parfois dentaires peuvent même constituer des critères majeurs de diagnostic. La prise en charge pédiatrique précoce de ces anomalies dentaires est indispensable et souvent complexe. Elle vise à réhabiliter fonction et esthétique orale tout en accompagnant la croissance.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr