Clinic n° 09 du 01/09/2016

 

PARODONTIE

Anne-Claire MARSDEN*   Zahi BADRAN**   Christian VERNER***   Jérôme GUICHEUX****   Pierre WEISS*****   Assem SOUEIDAN******   Xavier STRUILLOU*******  

Mieux que la réparation, le but ultime du parodontologiste est d’obtenir une régénération parodontale ad integrum. Les avancées récentes en ingénierie tissulaire, en particulier l’isolement des cellules souches mésenchymateuses (MSC, mesenchymal stem cell), la biologie des facteurs de croissance et le développement de polymères biodégradables ont favorisé la mise en place de nombreux protocoles d’études de plus en plus pertinents dans l’espoir de régénérer le parodonte.

Nous allons ainsi recueillir et analyser les différentes études cliniques concernant la régénération parodontale à l’aide de cellules souches mésenchymateuses et de biomatériaux sur modèles humains ou animaux.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr