Infraclusion molaire temporaire - Clinic n° 11 du 01/11/2017
 

Clinic n° 11 du 01/11/2017

 

LE CAS CLINIC

Frédéric COURSON*   Jean-Luc CHARRIER**  

Lucie, 11 ans, vient en consultation adressée par son praticien car une molaire temporaire « descend sous la gencive » (fig. 1 et 2). Elle est en phase d’évolution de la denture adolescente jeune.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 0 805 297 222 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr