Clinic n° 03 du 01/03/2018

PALÉOANTHROPOLOGIE

Marie-Agathe THIERRY*   Christophe AZÉVÉDO**  


*Chirurgien-dentiste
Provins
**DDS phD MCU-PH
Paris

En paléoanthropologie, les dents et les éléments crâniens constituent un matériel essentiel pour aider à la classification des hominidés fossiles. Homo sapiens ne diffèrant du chimpanzé que par 1,4 % de son matériel génétique, la séparation de ces deux groupes est donc assez récente à l’échelle du temps évolutif (environ 7 millions d’années). Les mises en évidence récentes des croisements génétiques entre Homo sapiens et Homo neanderthaenslis augmentent les difficultés d’attribution à une lignée sur la seule base des critères génétiques extrapolés. Si les hominidés et les panidés se ressemblent, il existe cependant des critères permettant de classer des individus fossiles parmi l’une des deux lignées. Ce travail présente quatre des principaux critères de discrimination.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...