Clinic n° 11 du 01/11/2021

 

Endodontie

Guillaume JOUANNY*   Matthieu GROSBORNE**   Mathieu LAGORSSE***  


*Ancien AHU, Certificat d’endodontie, Université de Pennsylvanie, Endodontie exclusive, Paris.
**AHU, Exercice libéral, Ormesson-sur-Marne.
***AHU, Hôpital Charles-Foix, Exercice libéral, Paris.

LA RÉSORPTION CERVICALE EXTERNE (RCE)

Les résorptions radiculaires sont caractérisées par une destruction d’origine inflammatoire des tissus minéralisés dentaires. Si ce phénomène est physiologique au niveau des dents temporaires, pour permettre leur exfoliation [1], il est pathologique au niveau des dents permanentes.

Différentes formes de résorptions sont décrites en fonction de leur porte d’entrée [

Résumé

La résorption cervicale externe est caractérisée par une destruction des tissus minéralisés de la dent. Ce processus invasif est généralement asymptomatique, ce qui complique son diagnostic qui a souvent lieu à un stade avancé de la pathologie. Cet article a pour but d’aider le chirurgien-dentiste dans la prise en charge des résorptions cervicales externes en précisant les méthodes de diagnostic dont l’étiologie et les mécanismes de développement restent méconnus.

Les résorptions cervicales externes présentent également quelques caractéristiques bien spécifiques qui sont toujours en cours d’étude et permettent d’expliquer le tableau clinique particulier de cette pathologie. Les différentes approches thérapeutiques pouvant être mises en œuvre sont également développées et un arbre décisionnel permettant de simplifier la prise en charge est proposé.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr