Clinic n° 12 du 01/12/2021

 

Recherche

Thomas NGUYEN*   Alexis BARREAU**   Marie-Joséphine CRENN***   Olivier FROMENTIN****  


*DUCICP, Université de Paris, Hôpital Rothschild (AP-HP).
**Ancien Interne MBD, Hôpital Rothschild (AP-HP).
***Ancien Interne MBD, Hôpital Rothschild (AP-HP).
****Exercice libéral à Neuilly-sur-Marne.
*****AHU, Laboratoire URB2I, Université de Paris, Hôpital Rothschild (AP-HP).
******PU-PH, Responsable du DUCICP, Labo URB2i, Université de Paris, Hôpital Rothschild (AP-HP).

Afin de répondre aux exigences esthétiques des patients et pallier le risque potentiel représenté par la fragilité des piliers implantaires monolithiques en zircone [1, 2], des piliers hybrides ont été proposés comme alternative. Ces infrastructures sont composées d’une embase en titane comportant une connexion implantaire, sur laquelle une contrepartie en céramique fabriquée par CFAO...


Résumé

Cette étude a pour objectif d’évaluer quantitativement l’épaisseur du joint du matériau d’assemblage des piliers hybrides constitués d’une embase titane sur laquelle est collée une contrepartie en zircone. Après un assemblage standardisé, le joint de collage de 10 piliers a été observé à l’aide d’une loupe binoculaire de grossissement × 50 couplée à une caméra digitale équipée d’un logiciel de mesure ; 50 mesures régulièrement espacées sur la circonférence du joint de chaque pilier ont été effectuées. L’épaisseur moyenne du joint observé de ces échantillons a été de 67,7 ± 55,2 µm.

Ce résultat apparaît dans la moyenne des valeurs de joint d’assemblage cliniquement acceptables mais révèle une grande dispersion des mesures recueillies au niveau intra et inter-échantillons.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 0 805 297 222 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr