Implant n° 3 du 01/09/2015

PROTHÈSE

Marc Collavini  

Attaché au Département de pathologie et chirurgie buccaleChargé d’enseignement au DU d’implantologie
Faculté Dentaire de StrasbourgExpert in Oral Implantologie – DGOI – AFI
6, rue Daniel Schoen
68200 Mulhouse

Résumé

Le but de cette étude est d’évaluer le pourcentage d’ostéo-intégration des implants mis en charge immédiatement, toutes édentations confondues et quel que soit le couple de vissage des implants.

Tous les patients reçoivent une restauration prothétique fixe, partielle ou totale, le jour de la pose des implants. La structure prothétique est renforcée à l’aide d’une armature en titane réalisée en bouche, en soudant une tige de titane grade 2 sur les composants prothétiques. Cette armature sera ensuite incorporée à l’aide de résine composite à l’intérieur de la prothèse. Une analyse de l’obtention de l’ostéo-intégration des implants ainsi que la survenue d’éventuelles complications telles que fracture prothétique, perte osseuse, absence de papille pour les reconstructions partielles feront l’objet d’un suivi allant de 3 mois pour les cas les plus récents à 18 mois (délai de vérification de l’obtention de l’ostéo-intégration).

Deux implants n’ont pas été ostéo-intégrés, soit 1 % des implants posés. Cinq cas ont présenté une fracture prothétique, soit 10 % des prothèses (4 cas chez l’édenté complet au niveau des extensions distales, 1 cas en édentation partielle au niveau d’une cuspide prothétique). Deux implants ont présenté une perte osseuse égale ou supérieure à 2 mm, soit 1 % des implants posés (cas avec extraction implantation immédiate). Toutes les restaurations partielles ont présenté des papilles.

La technique de la soudure en bouche est une approche très intéressante pour la mise en charge immédiate d’une reconstruction prothétique qu’elle soit complète ou partielle, quelle que soit sa localisation, maxillaire ou mandibulaire, même en présence d’un couple d’insertion des implants réduit.

Summary

Retrospective study of 50 cases of prosthetic restoration put in charge immediatly with a welded frame mouth

The day of surgery all the patients receive a fixed restoration, fully or partially edentulous. The prosthetic is reinforced with a titanium framework which is realized with a titanium bar welded to the implants abutment. Then the framework is relayed to the prosthetic restoration with acrylic resin. In the analyze between 18 and 3 months (the time to obtain osteointegration of the implant) we looked for osteointegration of the implants and any complication such as broken prosthetic, loss of bone or gingiva recession. Two implants (or 1%) are lost. 5 cases (or 10%) have a broken prosthetic: 4 cases of the full edentulous in the cantilever situation, 1 case of the partially edentulous with a broken tooth). 2 implants (or 1%) present a loss of bone of 2 mm (cases with immediate implant). All the partial prosthetic reconstructions present papilla. The welding concept is very interesting for the immediate loading, for the partial or full arch edentulous on maxilla or mandible, also with low insertion torque implants.

Key words

implantology, osteointegration, immediat loading, low torque insertion, welding

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...