Journal de Parodontologie & d'Implantologie Orale n° 3 du 01/09/2016

Article

Henri TORDJMAN  

Docteur en chirurgie dentaire
Exercice limité à la chirurgie maxillo-buccale, à l'implantologie et à la parodontologie
Meulan

Résumé

Résumé

La mise en place d'un implant endo-osseux nécessite un volume osseux suffisant pour son recouvrement complet. La résorption osseuse après la perte dentaire est souvent dramatique. Elle peut être verticale, horizontale ou combinée, laissant un édentement sans os.

La réparation des défauts alvéolaires localisés pourra être réalisée par des greffes osseuses d'origine ramique ou symphysaire qui offrent plusieurs avantages : un accès chirurgical courant, une proximité des sites donneurs et receveurs réduisant les temps d'intervention et d'anesthésie, ce qui est idéal pour les patients en consultation externe.

Les greffes osseuses d'origine ramique entraînent moins de complications postopératoires que celles d'origine symphysaire. La fermeture des tissus mous et l'absence d'infection sont les conditions obligatoires pour le succès des greffes osseuses.

Summary

ABSTRACT

The use of autologous bone grafts with dental implants was originally described by Brånemark et al. in 1975, and today is a well accepted procedure in oral rehabilitation.

Insertion of an endosseous implant requires sufficient bone volume for complete bone coverage. Bone resorption after tooth loss can be vertical, horizontal (or together) leaving the area without bone and thus difficult to place implants.

In the repair of more localized alveolar defects, bone grafts from the symphysis and ramus offer several benefits: conventional surgical access, the proximity of donor and recipient sites that reduces operative and anesthesia time, making them ideal for outpatient implant surgery.

Since there is no cutaneous scar, patients report minimal discomfort and less morbidity compared with extra-oral locations. Good bone quality in the ramus is provided with fever postoperative complications compared to the symphysis area. Primary soft tissue closure and absence of infection are mandatory conditions for success of grafting procedures.

Key words

Autogenous bone grafting, alveolar ridge augmentation, osteosynthesis, implant surgery


Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...