La barre de rétention en prothèse subtotale mandibulaire - Cahiers de Prothèse n° 146 du 01/06/2009
 

Les cahiers de prothèse n° 146 du 01/06/2009

 

DÉTOURS CLINIQUES

Omar Iraqui*   Faiza Benfdil**   Amar Benamar***   Ahmed Abdedine****  


*Spécialiste en prothèse adjointe
**C.C.T.D. Rabat
Appt 7
Imm. 39
rue Oued Tensift
Agdal,
Rabat, Maroc
***Professeur assistant au service de prothèse adjointe
****C.C.T.D. Rabat
*****Professeur de l’enseignement supérieur au service de prothèse adjointe
******C.C.T.D. Rabat
*******Professeur de l’enseignement supérieur et chef de service en prothèse adjointe
********C.C.T.D. Rabat

Résumé

Lors de la restauration prothétique des édentements subtotaux mandibulaires, le praticien est souvent confronté au dilemme de conserver ou d’extraire les dents restantes. En effet, le recours aux prothèses partielles amovibles impose aux dents restantes un puissant bras de levier qui compromet le pronostic prothétique. Leur extraction, en revanche, expose le praticien aux difficultés et limites de la prothèse complète mandibulaire. Le recours à certains dispositifs de rétention secondaires supraradiculaires de type de barre de rétention ou bouton-pression, élaborés selon des exigences endodontiques et parodontales rigoureuses, semble constituer un bon compromis et est une alternative au recours à l’implantologie. Le cas clinique présenté illustre, à travers 6 phases cliniques et de laboratoire, la séquence opératoire à adopter lors de l’utilisation d’une barre d’ancrage comme système de rétention secondaire en prothèse complète supraradiculaire.

Summary

Managing mandibular subtotal edentulism : the benefits of the retention rod

During prosthetic restoration of mandibular subtotal edentulisminde, the physician is usually faced with the dilemma of keeping or removing the remaining teeth. Resorting to removable partial prosthesis requires, for the remaining teeth, a strong lever that compromises the prosthetic prognosis, whereas their extraction exposes the physician to the limitations and difficulties of the complete mandibular denture. The use of some root-retained retention systems such as retention rod or press-studs, which are designed according to endodontical and periodontal requirements, provides a good compromise and an alternative to implantology. The clinical case set out in this article illustrates, through 6 clinical and laboratory phases, the operational sequence to adopt while using the anchorage rod as a secondary retention system in root-retained complete denture.

Key words

anchorage rod, root-retained prosthesis, secondary retention

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 0 805 297 222 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr