Les cahiers de prothèse n° 149 du 01/03/2010

synthèses

Éric Robbiani  

Pourquoi ?

Après extraction se produit systématiquement une résorption plus ou moins marquée de l’os alvéolaire. Cette résorption peut compromettre le résultat esthétique de la restauration prothétique envisagée. Le fait de placer un implant dans un alvéole d’extraction empêcherait la résorption postextractionnelle pour certains auteurs. Pour d’autres, elle se produit de toute façon. Le comblement de l’espace entre la crête osseuse et l’implant avec des...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...