Les cahiers de prothèse n° 162 du 01/06/2013

synthèses

Éric Robbiani  

Pourquoi ?

Depuis 1998, le cône beam (CBCT) est devenu une technique fiable de diagnostic et de planification thérapeutique en dentisterie. Il trouve sa place dans différentes indications comme l’endodontie, la traumatologie, la chirurgie apicale, la chirurgie implantaire. Pour visualiser les sinus maxillaires, le CBCT est de plus en plus utilisé, à la place du scanner classique. La largeur et la hauteur de la crête osseuse résiduelle ainsi que l’anatomie du plancher...



Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...