Les cahiers de prothèse n° 174 du 01/06/2016

Occlusion

P.-H. Dupas / O. Hüe  

Dans les années 1970-1980, « l'occlusion », science des contacts occlusaux, s'est développée avec son cortège de concepts, de conceptions, de matériels plus ou moins sophistiqués et souvent très onéreux. L'articulateur, l'arc facial, la programmation étaient au centre de toutes les questions prothétiques. Mais qu'en reste-t-il aujourd'hui ? L'articulateur, dont pourtant toutes les facultés d'odontologie françaises prônent l'utilisation, est le plus souvent mis au rebut,...


Résumé

Résumé

Malgré tous les efforts des enseignants dans les facultés de chirurgie dentaire, l'emploi de l'articulateur est toujours resté très confidentiel dans les cabinets dentaires. Une meilleure compréhension de la cinématique condylienne permettrait de simplifier son utilisation sans pour autant galvauder son emploi. L'expérience clinique enrichie par la littérature scientifique et la réflexion a permis de proposer un protocole de programmation qui évite l'utilisation de matériel sophistiqué : la programmation simplifiée de la pente condylienne répond à la réalité clinique tout en démystifiant l'enregistrement du déplacement latéral.



Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...