Les cahiers de prothèse n° 183 du 01/09/2018

Pratique professionnelle

F. MACHAT  

« Les dents, la bouche, c'est la communication, la voix, l'intime. Dans l'imaginaire du patient, le chirurgien-dentiste pénètre cette intimité avec ses outils, et cela peut être perçu comme une intrusion » écrit Alain Amzalag [1].

Pour le professeur Gérard Ostermann, spécialiste de l'oralité et des troubles des comportements alimentaires : « La bouche est un carrefour d'échange entre le moi et le...


Résumé

Introduction

Objectivement, nous faisons partie des professions de santé les plus mal aimées. Nous pouvons en chercher les causes parmi les représentations de notre profession à travers les âges, mais le fait que nous intervenons dans la bouche de nos patients n'est pas anodin ; il n'est sans doute pas naturel de travailler dans une cavité intime de l'organisme. Un jour, un de mes fils qui devait avoir 4 ans me questionna sur le métier que j'exerçais, je lui ai alors expliqué que mon travail était de soigner les dents. Il m'a répondu instantanément d'un air dégoûté : « Beurk... Tu mets tes doigts dans la bouche des gens ! »

Nos étudiants et nos jeunes confrères, s'ils ont reçu le plus souvent une formation d'excellence, ne sont que très peu préparés à ce genre d'appréciation. Il n'est, en effet, pas forcément naturel de passer sa vie professionnelle dans la bouche des autres ! Et c'est pourtant ce que nous faisons tous, même si nous sommes passionnés par les aspects techniques de notre profession.



Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...