Les cahiers de prothèse n° 183 du 01/09/2018

Prothèse amovible

V. JARDEL   R. LE COQUIL  

Le nombre d'or Φ, irrationnel et environ égal à 1,618, est à la fois mystérieux et fascinant. Il suscite la curiosité depuis des siècles. Parfois notion scientifique, parfois culte religieux, il est synonyme dans l'inconscient collectif de loi esthétique universelle. Souvent associé aux chefs d'œuvres de l'Antiquité et de la Renaissance, le mythe du nombre d'or s'est vu renforcé par des applications dans les domaines artistiques, architecturaux, musicaux, scientifiques, etc. Il...


Résumé

Résumé

Le nombre d'or, synonyme de valeur esthétique universelle, a été utilisé pour décrire les proportions du corps humain depuis le XIXe siècle.

Dès 1978, le Dr Levin affirma qu'il était possible d'utiliser le nombre d'or pour rétablir un sourire idéal.

Les publications récentes contredisent la théorie anatomique du nombre d'or appliquée au sourire. Cependant sur le plan esthétique, la théorie du Dr Levin n'a que très peu été étudiée.

À partir d'une expérimentation menée au cours de notre travail, nous montrons que le nombre d'or n'est pas un facteur d'esthétique dentaire dans le cadre de la prothèse complète.



Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...