Les cahiers de prothèse n° 187 du 01/09/2019

Prothèses et maladies rares orales et dentaires

C. MILLET / C. KHOURY / J.-J. MORRIER  

La dysplasie dentinaire (DD) est une maladie héréditaire rare à transmission autosomique dominante, avec une prévalence de 1:100 000 [1]. Caractérisée par une atteinte de la structure dentinaire et du développement des racines, cette maladie comprend deux sous-types : la DD de type 1 (DD-1) ou radiculaire et la DD de type 2 (DD-2) ou coronaire [1

Résumé

Résumé

La dysplasie dentinaire radiculaire est une anomalie rare de la dentine qui entraîne une exfoliation prématurée des dents. Elle a un impact clinique considérable sur la vie sociale et l'état de santé général des patients atteints. Les dysplasies dentinaires peuvent présenter des signes cliniques variables qui peuvent troubler les praticiens dans leur diagnostic. Les recommandations thérapeutiques ne font pas l'objet d'un consensus. Toutefois, un diagnostic précoce permet de mettre en place des recommandations diététiques et d'hygiène adéquates pour pérenniser les dents sur l'arcade. Chez les jeunes patients, une prise en charge prothétique par prothèse amovible permet d'atténuer les répercussions fonctionnelles, esthétiques et psychologiques en attendant la fin de la croissance osseuse pour la mise en place d'implants.


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...